IPU Logo    UNION INTERPARLEMENTAIRE
>>> ENGLISH VERSION  
   PAGE D'ACCUEIL -> PARLINE -> BENIN (Assemblée nationale)
Imprimer cette pagePrint this page
Base de données PARLINE nouvelle rechercheNew search
BENIN
Assemblée nationale
DERNIÈRES ÉLECTIONS

Comparer les données du module Dernières élections des chambres parlementaires

Un historique des élections antérieures pour cette chambre peut être trouvé sur une page séparée

Nom du parlement Assemblée nationale
Structure du parlement Monocaméral
CONTEXTE
Dernières élections / renouvellement (de/à) 26 avril 2015
But des élections La coalition des Forces Cauri pour un Bénin émergent (FCBE), qui soutient le Président Thomas Boni Yayi, demeure la première force politique, après avoir remporté 33 sièges, contre 41 lors des élections précédentes. Son alliée, l'Union pour le Bénin (UB), a conservé ses deux sièges, permettant ainsi au camp pro-présidentiel de récolter 35 des 83 sièges que compte l'Assemblée nationale.

Un projet d'amendement de la Constitution - rejeté à deux reprises par l'Assemblée nationale - a été au coeur de la campagne électorale. Le débat a porté notamment sur la supposée volonté de supprimer la disposition qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels, ce qui permettrait au Président Yayi de briguer un troisième mandat consécutif en 2016.

L'opposition a organisé plusieurs rassemblements pour dénoncer ce projet, en promettant de mettre un terme aux amendements constitutionnels pour "sauver la démocratie". Les FCBE, l'Alliance Soleil et l'Alliance pour un Bénin triomphant (ABT) seraient, pour leur part, favorables aux amendements. Plusieurs personnalités ont quitté les FCBE avant les élections de 2015, notamment le président de l'Assemblée nationale sortant, Mathurin Nago, qui a fondé en mars les Forces démocratiques unies (FDU) pour marquer son désaccord avec les possibles amendements constitutionnels.

L'Union fait la Nation (UN, qui constituait la coalition d'opposition en 2011, voir note 1) a connu une scission avant les élections de 2015 et a présenté ses candidats séparément. Néanmoins, les partis d'opposition ont présenté le président du Parti du renouveau démocratique (PRD), M. Adrien Houngbédji, comme leur candidat commun à la présidence de l'Assemblée nationale. Ce dernier a été élu le 20 mai avec 42 voix (voir note 2) face au ministre de l'Economie et des Finances, M. Komi Koutche, qui était soutenu par les FCBE.

Note 1 :
En 2011, les principaux partis de la coalition étaient l'Union fait la Nation (UN), la Renaissance du Bénin (RB) et le PRD. La Renaissance du Bénin, dirigée par le maire de Cotonou, Nicéphore Soglo, s'était alliée au gouvernement pendant une courte période après les élections de 2011, avant de former une coalition avec le PRP en 2015.

Note 2 :
Avant les élections, les dirigeants de l'Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND), l'Alliance Soleil, les Forces démocratiques unies, le Parti "Réso Atao" et la Renaissance du Bénin avaient annoncé qu'ils soutiendraient la candidature de M. Houngbédji à la présidence de l'Assemblée nationale.
Elections précédentes : 30 avril 2011

Dissolution de la chambre sortante : 15 mai 2015

Caractéristiques du scrutin : échéance normale

Prochaines élections : avril 2019

Nombre de sièges à pourvoir : 83 (renouvellement complet)

Nombre de candidats : 3 320 (2 990 hommes, 330 femmes)
*Chaque liste doit comporter un nombre de candidats égal à celui de sièges à pourvoir et un suppléant pour chaque candidat.

Pourcentage de femmes parmi les candidats : 9,9 %

Nombre de partis en lice : 20

Nombre de partis ayant remporté des sièges : 11

Alternance au pouvoir : s. o. (système présidentiel)

Nombre de partis au gouvernement : 2

Nom des partis au gouvernement : Coalition des Forces Cauri pour un Bénin émergent (FCBE) et Parti du renouveau démocratique (PRD)*
*Le nouveau gouvernement, formé en juin 2015, comprend plusieurs ministres élus sous les couleurs des FCBE et un ancien membre du PRD qui n'a pas été élu à l'Assemblée nationale.
Un groupe parlementaire dénommé République et Unité soutient le Président Thomas Boni Yayi, dont le mandat arrivera à échéance fin avril 2016. Le groupe est constitué de parlementaires issus des FCBE, de l'Union pour le Bénin (UB) et de l'Alliance "Eclaireur", ainsi que de trois élus de l'Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND). Ainsi, République et Unité contrôle 40 des 83 sièges que compte l'Assemblée nationale.

Première séance : 16 mai 2015

Président : M. Adrien Houngbédji (Parti du renouveau démocratique, PRD)
RESULTATS DES ELECTIONS
Tours de votes
Tour no 126 avril 2015
Nombre d'électeurs inscrits
Votants
Bulletins blancs ou nuls
Suffrages valables
4'470'591
2'945'020 (65.88%)

Notes
Répartition des votes
Tour no 1
Parti / Formation politique Candidats Votes %
Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE)
Union fait la Nation (UN)
Parti du renouveau démocratique (PRD)
Alliance Renaissance du Bénin – Réveil patriotique (RB-RP)
Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND)
Alliance Soleil
Forces démocratiques unies (FDU)
Union pour le Bénin (UB)
Alliance pour un Bénin triomphant (ABT)
Alliance « Éclaireur »
Parti "Réso Atao"
Répartition des sièges
Tour no 1
Parti / Formation politique Total
Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) 33
Union fait la Nation (UN) 13
Parti du renouveau démocratique (PRD) 10
Alliance Renaissance du Bénin – Réveil patriotique (RB-RP) 7
Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND) 5
Alliance Soleil 4
Forces démocratiques unies (FDU) 4
Union pour le Bénin (UB) 2
Alliance pour un Bénin triomphant (ABT) 2
Alliance « Éclaireur » 2
Parti "Réso Atao" 1
Répartition des sièges entre hommes et femmes
Hommes
Femmes
Pourcentage de femmes
77
6
7.23%
Répartition des sièges selon l'âge
Répartition des sièges selon la profession
Commentaires
Source : http://www.cour-constitutionnelle-benin.org/dminutes/cmunike6.pdf

Copyright © 1996-2013 Union interparlementaire