IPU Logo    UNION INTERPARLEMENTAIRE
>>> ENGLISH VERSION  
   PAGE D'ACCUEIL -> PARLINE -> MAURITANIE (Majlis Al-Chouyoukh)
Imprimer cette pagePrint this page
Base de données PARLINE nouvelle rechercheNew search
MAURITANIE
Majlis Al-Chouyoukh (Sénat)
DERNIÈRES ÉLECTIONS

Comparer les données du module Dernières élections des chambres parlementaires

Un historique des élections antérieures pour cette chambre peut être trouvé sur une page séparée

Nom du parlement (générique / traduit) Barlamane / Parlement
Structure du parlement Bicaméral
Nom de la chambre (générique / traduit) Majlis Al-Chouyoukh / Sénat
Autre chambre (pour les parlements bicaméraux) Al Jamiya-Al-Wataniya / Assemblée nationale
CONTEXTE
Dernières élections / renouvellement (de/à) (de/à) 8 novembre 2009
15 novembre 2009
But des élections Renouvellement de 17 des 53 sénateurs élus au scrutin indirect.
Le Sénat a un mandat de 6 ans. Il est renouvelé par tiers au suffrage indirect tous les deux ans. En janvier 2009, le Sénat a choisi quel tiers de ses membres (17 en tout) serait renouvelé en 2009 (Groupe A). Le 6 février 2009, le gouvernement a pris un décret fixant les élections sénatoriales au 3 et au 10 mai 2009. Toutefois, le 3 avril, il a pris un autre décret reportant les élections, sans fixer de nouvelle date. Ce report s'explique principalement par le retard dans la tenue de l'élection présidentielle.

Dans l'intervalle, en mars 2009, les partisans de M. Mohamed Ould Abdel Aziz - qui avait évincé le Président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi lors du coup d'Etat d'août 2008 - avaient constitué l'Union pour la République (UPR) en vue du scrutin présidentiel. M. Aziz a été élu Président en juillet. Le premier tour des sénatoriales s'est tenu le 8 novembre. Le 15 novembre a eu lieu un second tour pour un siège. L'UPR a remporté 13 des 17 sièges à pourvoir. En tout, deux femmes ont été élues. Le 22 novembre, un membre de l'UPR (un homme) a été désigné par le Sénat pour représenter les Mauritaniens d'Afrique sub-saharienne.

Après le renouvellement de 2009, l'UPR détenait au total 38 sièges et ses alliés - l'UDP et le Fadhila - un siège chacun. Le Ech-choura, groupe parlementaire de l'opposition regroupant le Rassemblement des forces démocratiques (RFD), l'Union des forces du progrès (UFP), ainsi que d'anciens membres du gouvernement, disposait de 12 sièges. Enfin, les membres du parti " Tewassoul " et du Parti mauritanien de l'Union et du changement (HATEM) siégeaient comme indépendants, leurs partis comptant moins de trois sénateurs, minimum requis pour pouvoir former un groupe parlementaire au Sénat. Le Sénat comptait huit femmes sur un total de 56 membres.
RESULTATS DES ELECTIONS
Tours de votes
Tour no 18 novembre 2009
Nombre d'électeurs inscrits
Votants
Bulletins blancs ou nuls
Suffrages valables



Notes
Tour no 215 novembre 2009
Nombre d'électeurs inscrits
Votants
Bulletins blancs ou nuls
Suffrages valables



Notes
Répartition des votes
Tour no 1
Parti / Formation politique Candidats Votes %
Union pour la République (UPR)
Indépendants
Parti "Tewassoul"
Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP)
Tour no 2
Parti / Formation politique Candidats Votes %
Union pour la République (UPR)
Parti "Tewassoul"
Indépendants
Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP)
Répartition des sièges
Tour no 1
Parti / Formation politique Total Sièges totaux
Union pour la République (UPR) 12
Indépendants 2
Parti "Tewassoul" 1
Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP) 1
Tour no 2
Parti / Formation politique Total Sièges totaux
Union pour la République (UPR) 1 13
Parti "Tewassoul" 0 1
Indépendants 0 2
Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP) 0 1
Répartition des sièges entre hommes et femmes
Hommes
Femmes
Pourcentage de femmes
15
2
11.76%
Répartition des sièges selon l'âge
Répartition des sièges selon la profession
Commentaires
Sources:
- Sénat (26.12.2009, 27.01.2010, 28.01.2010)
- http://www.ami.mr/fr/defaultfr.htm

Copyright © 1996-2013 Union interparlementaire