Comité chargé de promouvoir le respect du droit international humanitaire

Comité chargé de promouvoir le respect du droit international humanitaire

image

Photo : Adam Jones/CCBY

Etabli en 2008, le Comité chargé de promouvoir le respect du droit international humanitaire s'emploie à faire progresser la protection des civils et des combattants en situation de conflit partout dans le monde grâce à l'adoption et la ratification de lois et de traités appropriés.

Il contrôle le respect des Conventions de Genève, qui constituent l'ensemble de règles de droit international humanitaire (DIH) destinées à protéger les personnes qui ne prennent pas part à un conflit armé. De nombreuses violations sont encore commises dans des situations de conflit partout dans le monde, et certains pays doivent encore adhérer à ces Conventions ou à leurs protocoles additionnels.

Le Comité entreprend des activités de sensibilisation au traitement des réfugiés et des personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays, de même qu'au problème de l'apatridie, qui touche des millions de personnes dans le monde. Les efforts mis en œuvre ont notamment consisté à soutenir la campagne des Nations Unies visant à mettre fin à l'apatridie d'ici 2024, en encourageant les parlements à soutenir le changement des politiques et des pratiques à cet égard.

Dans la mesure du possible, le Comité organise des missions de terrain pour mieux comprendre les crises humanitaires spécifiques. S'il identifie des problèmesqu'il s'agisse du traitement des personnes ou du statut des accords internationaux –, il encourage les parlements des pays concernés à prendre les mesures nécessaires.

Le Comité collabore étroitement avec d'autres organisations pertinentes, parmi lesquelles le Comité international de la Croix-Rouge, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et l'agence des Nations Unies pour les réfugiés, le HCR.

Le Comité se réunit à huis clos lors de l'Assemblée biannuelle de l'UIP et tient une session supplémentaire chaque année. Ses 12 membres – un homme et une femme avec des connaissances en la matière de chaque groupe géopolitique – sont élus par le Conseil directeur pour une période de quatre ans. Le Président du Comité est élu par les autres membres du Comité pour un mandat d'une année, renouvelable une seule fois. 

Le travail du Comité fait partie de l'engagement général de l'UIP en faveur de la paix et de la sécurité, et de la gouvernance mondiale.