Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient

Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient

image

Photo: © Reuters/Khaled Abdallah Ali Al Mahdi

Voici bien plus d’un demi-siècle que le monde ne parvient pas à instaurer la paix au Moyen-Orient. Le Comité, qui a été créé en 1987, s’est d’abord consacré à suivre et à soutenir le processus de paix entre Israël et la Palestine. A l’heure actuelle, il a étendu son champ d’action pour couvrir la paix, la sécurité et le dialogue dans toute la région.

L’un de nos principes fondateurs en 1889 était que le dialogue devait dépasser les clivages politiques, et celui-ci reste l’élément essentiel de tout ce que nous entreprenons. En appliquant ce principe à la situation au Moyen-Orient, nous pensons qu'il est possible d’obtenir des résultats concrets dans le cadre d’un conflit violent.

Le Comité effectue des missions à Jérusalem, à Tel Aviv, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, ainsi que dans les pays voisins pour promouvoir le dialogue et renforcer les liens entre les parlementaires de la région. Il évalue la situation en cours, y compris les aspects économiques et humanitaires des répercussions du conflit. Le Comité œuvre à trouver et à poser les bases d’une entente mutuelle concernant des enjeux communs pour bâtir la confiance entre les parties et faire avancer la situation.

Le Comité présente des rapports écrits au Conseil directeur. Il peut également prendre position sur le plan politique vis-à-vis de la situation afin que le Conseil y souscrive.

Il se réunit à huis clos à chacune de nos Assemblées biannuelles et peut également convoquer des sessions de dialogue extraordinaires. Il est composé de 12 membres, élus par le Conseil directeur pour une période de quatre ans, ayant un intérêt particulier pour le Moyen-Orient ou des compétences en la matière. Israël et la Palestine en sont membres de droit.

image

Photo: © Reuters/Khaled Abdallah Ali Al Mahdi