Anciens Présidents

Anciens Présidents

image

Le Marocain Abdelwahad Radi est l'une des personnalités éminentes ayant présidé l'UIP ©IPU

Parmi ses anciens présidents, l’UIP compte de nombreux dirigeants politiques, dont un prix Nobel de la paix ainsi que d’anciens Premiers Ministres et Présidents de parlement.

Le Président qui est resté le plus longtemps en fonction dans l’histoire de l’UIP a été l’ancien Premier Ministre belge Henri Carton de Wiart, dont le mandat de 13 ans a couvert toute la période de la Seconde Guerre mondiale. Les autres plus longs mandats ont été ceux de deux Britanniques, Lord Weardale et le vicomte Stansgate, tous deux Présidents de l’UIP pendant 10 ans.

Parmi ces anciens présidents, nombre d’entre eux étaient des Européens actifs au sein du mouvement pour la paix. Puis, de plus en plus de parlements du monde entier ont rejoint notre Organisation et les présidents de l’UIP se sont fait le miroir de ce rayonnement international. C’est ainsi que cette fonction a été assumée plus récemment par des dirigeants politiques d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie.

En fonction de 1962 à 1967, l’homme politique brésilien Ranieri Mazzilli a été notre premier président non européen. Najma Heptulla, élue en 1999, a quant à elle été la première présidente de l’UIP.

Découvrez les parcours de nos anciens présidents :

2014–2017 Saber Chowdhury, Bangladesh — ancien prisonnier d'opinion, détenu et victime de violences en détention, il a joué un rôle clé dans la promulgation d'une loi novatrice au Bangladesh sur la criminalisation de la torture. Il a également contribué à promouvoir un amendement constitutionnel pour protéger l'environnement et la biodiversité. M. Chowdhury a été Ministre adjoint des ports et de la navigation et Ministre adjoint des gouvernements locaux, du développement rural et des coopératives. Il demeure actif dans les domaines du changement climatique, de la protection des réfugiés, de la réduction des risques de catastrophe, de la non-prolifération et du désarmement nucléaires, du développement durable et des ODD.

 

20112014 Abdelwahad Radi, Maroc Né le 4 janvier 1935 à Salé, il a été ministre et Président du Parlement marocain. Il a étudié au Maroc et à la Sorbonne à Paris. Il a été à la tête d’associations d’étudiants et de syndicats, et a également poursuivi une carrière universitaire, d’abord en qualité de professeur de psychologie sociale puis en tant que chef du département de philosophie, sociologie et psychologie de l’Université Mohamed V au Maroc.

 

 

20082011 Theo-Ben Gurirab, Namibie Membre fondateur du Parlement namibien à la suite de l’indépendance de son pays, il a également exercé les fonctions de Premier Ministre, Ministre des affaires étrangères et Président de l’Assemblée nationale. Né le 23 janvier 1938, il a suivi une formation d’enseignant avant de fuir son pays en 1962. Il a vécu 27 ans en exil tout en restant actif dans le monde politique et diplomatique. En sa qualité de haut responsable au sein du parti SWAPO, il a joué un rôle majeur dans les événements qui ont abouti à l’indépendance de la Namibie. Il a également été Président de l’Assemblée générale des Nations Unies.

2005-2008 Pier Ferdinando Casini, Italie – Ancien Président de la Chambre des députés italienne et actuel sénateur, il a été en fonction dans les deux chambres parlementaires du pays. Il a également été député européen de 1994 à 2001. Né à Bologne le 3 décembre 1955, il a suivi des études de droit. Il a fait ses premiers pas en politique en tant que conseiller municipal dans sa ville natale, avant d’être élu au Parlement pour la première fois en 1983. Il a été décoré de l’ordre du mérite dans de nombreux pays du monde. 

 

2002-2005 Sergio Paez Verdugo, Chili – Parlementaire en fonction au moment du coup d’Etat qu’a connu le Chili en 1973, il s’est fortement engagé dans la vaste campagne qui visait à y restaurer la démocratie et à mettre fin aux violations des droits de l’homme perpétrées dans son pays. Au retour de la démocratie qui a fait suite à 16 années de dictature, il a été élu au Sénat en 1989 et a continué à jouer un rôle actif dans la vie nationale et dans la promotion de la diplomatie parlementaire internationale. Il a reçu des distinctions officielles de plusieurs pays. Né le 1er juin 1933 à Santiago, il a également travaillé dans le secteur de la construction et en tant que conseiller financier des entreprises.

1999-2002 Najma Heptulla, Inde – Vice-Présidente de la chambre haute du Parlement indien pendant 16 ans, elle est entrée au Parlement en 1986.  Elle a été nommée ministre indienne des affaires des minorités en 2014. Elle a joué un rôle actif dans les affaires des Nations Unies et au sein de l’UIP, où elle a occupé plusieurs fonctions, outre celle de Présidente. Animée d’un intérêt marqué pour les questions liées au genre, elle a été la première femme Présidente de notre Organisation. Elle est née le 13 avril 1940.

 

 

1997-1999 Miguel Angel Martinez, Espagne – Important homme politique pendant de nombreuses années, il a d’abord été torturé et emprisonné en raison de ses activités militantes antifranquistes. Né à Madrid le 30 janvier 1940, il a vécu longtemps en exil avant d’être à nouveau élu parlementaire en 1977, lors des premières élections législatives tenues après le retour à la démocratie. En 1999, il a été élu au Parlement européen, ce qui a ainsi mis un terme à son mandat de Président de l’UIP.

 

 

1994-1997 Ahmed Fathi Sorour, Egypte – Ancien ministre et professeur de droit ayant occupé également d’autres hauts postes universitaires, il a été le Président du Parlement égyptien de 1990 jusqu’à la chute du régime du Président Hosni Moubarak en 2011. Né le 9 juillet 1932, il a suivi des études de droit en Egypte et aux Etats-Unis avant d’entamer sa carrière professionnelle comme substitut du Procureur général. Défenseur des droits de l’homme, il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les libertés individuelles, le droit pénal et l’éducation.

 

1991-1994 Sir Michael Marshall, Royaume-Uni – Parlementaire et ancien ministre, il a d’abord présidé le Groupe britannique de l’UIP. Son parcours professionnel l’a mené dans le secteur de l’acier et des industries mécaniques, mais il également été un écrivain prolifique et un grand amateur de cricket et de théâtre. Né à Sheffield le 21 juin 1930, il est décédé en septembre 2006 à l’âge de 76 ans.

 

 

19881991 Daouda Sow, Sénégal Ancien ministre, il a été le Président de l’Assemblée nationale du Sénégal pendant 14 ans, avant de devenir Président de l’UIP. Suite à des études de médecine à l’Université de Dakar, il a exercé en tant que psychiatre, et ce, même pendant sa longue carrière politique. Il est né en 1933 et décédé en décembre 2009.

 

 

19851988 Hans Stercken, Allemagne D’abord journaliste, il a été élu au Parlement en 1976, où il a siégé jusqu’en 1994. Il a été le Président de la Commission des affaires étrangères pendant de nombreuses années, notamment pendant la période difficile de la fin de la guerre froide, la chute du Mur de Berlin et la restructuration de la carte politique de l’Europe centrale et orientale. Né le 2 septembre 1923, il est décédé en juin 1999.

 

 

1985 (septembre) Sir John Page, Royaume-Uni (par intérim) Parlementaire influent en fonction pendant 27 ans, il a mené de nombreuses campagnes, notamment dans le cadre de la réduction des allocations aux familles des mineurs en grève. Il a été à la présidence du Groupe britannique de l’UIP avant de devenir le Président de l’Organisation par intérim. Né le 16 septembre 1919, il est décédé en 2008 à l’âge de 89 ans.

1983–1985 (avril) Izz El Din El Sayed, Soudan Ancien ministre, il a été le Président de l’Assemblée du peuple du Soudan entre 1982 et 1985. Né en 1934, il a été élu parlementaire en 1965. Il s’est vu confier plusieurs portefeuilles ministériels au début de sa carrière. Animé d’un intérêt pour les affaires internationales, il a été à la tête de la Commission des affaires étrangères pendant quatre ans. Son mandat de Président de l’UIP a été écourté suite à la dissolution du Parlement soudanais.

 

 

1983 (mars-octobre) Emile Cuvelier, Belgique (par intérim) Il est devenu Président de l’UIP par intérim lorsque son prédécesseur, Johannes Virolainen, a perdu son siège parlementaire en mars 1983 et jusqu’à l’élection d’un nouveau Président lors de la 70ème Assemblée de l’UIP à Séoul. Né le 17 avril 1928, il est décédé en décembre 2009 à l’âge de 81 ans.

19821983 (mars) Johannes Virolainen, Finlande Sa carrière au Parlement s’est poursuivie de manière presque ininterrompue de 1945 à 1991. Il a assumé notamment les fonctions de ministre, premier ministre, Président du Parlement et parlementaire pendant de nombreuses années. Il est né en janvier 1914 près de la ville de Viipuri, l’actuelle Vyborg en Russie. Il est décédé en décembre 2000 à l’âge de 86 ans.

 

 

19791982 Rafael Caldera, Venezuela Il a été Président du Venezuela pour la deuxième fois dans les années 90, sortant alors de sa retraite politique à l’âge de 79 ans. Il a été acclamé pour le rôle qu’il a joué dans le maintien de la démocratie et de la stabilité à une époque où l’Amérique latine connaissait des bouleversements politiques. Elu au Parlement pour la première fois en 1941, il a été emprisonné quelque temps avant de connaître l’exil, tout en reprenant sa carrière politique. Né en janvier 1916, il est décédé en décembre 2009 à l’âge de 93 ans.

19761979 Sir Thomas Williams, Royaume-Uni Né le 22 septembre 1915, il a été avocat et parlementaire pendant de nombreuses années. Avant d’entamer sa carrière politique en 1949, il a été pasteur baptiste et professeur d’histoire, et s’est inscrit au barreau seulement après son élection. Il a quitté ses fonctions au Parlement en 1981, après avoir été nommé juge. Il est décédé en février 1986 à l’âge de 70 ans.

 

 

19731976 Gurdial Singh Dhillon, Inde Ancien ministre et Président du Parlement indien, il a été un parlementaire très engagé. Avocat de formation, il a été emprisonné à deux reprises suite à son implication dans le mouvement pour l’indépendance de l’Inde. Une fois l’indépendance obtenue, il a été journaliste, avant d’entrer sur la scène politique, d’abord dans le Punjab, sa région natale, puis au niveau national. Né le 6 août 1915, il est décédé en mars 1992 à l’âge de 76 ans.

 

19681973 André Chandernagor, France Avocat de profession, il a été ministre des Affaires européennes sous François Mitterrand et a siégé à l’Assemblée nationale française pendant 23 ans. Né le 19 septembre 1921, il a été un homme politique actif pendant de nombreuses années aux niveaux local et régional, avant d’être élu parlementaire en 1958.  Passionné par l’histoire et la culture françaises, il demeure une personnalité active sur la scène politique tout en étant âgé aujourd’hui de plus de 90 ans.  

 

19671968 Abderrahman Abdennebi, Tunisie (par intérim) Avocat de formation, il a défendu les militants nationalistes avant d’être lui-même placé en détention en 1953, passant plusieurs périodes de sa vie en détention ou assigné à résidence. Il a été élu à l’Assemblée constituante, puis à l’Assemblée nationale suite à l’indépendance de la Tunisie en 1956, où il a joué un rôle majeur dans la mise en place des structures postcoloniales dans le pays. Né à Zaghouan le 17 août 1914, il est décédé en mars 1990 à l’âge de 75 ans.

19621967 Ranieri Mazzilli, Brésil Président de la Chambre des députés de 1959 à 1965, il a été le Président du Brésil pour une courte durée en 1961 puis à nouveau en 1964, par intérim. Il a d’abord été journaliste, avant de suivre des études de droit et de détenir plusieurs postes clés dans le secteur financier. Il a ensuite été élu au Parlement brésilien en 1951. Né le 27 avril 1910 dans la ville de Caconde dans l’Etat de Sao Paulo, il est décédé en 1975 peu après avoir fêté son 65ème anniversaire.

 

 

19571962 Giuseppe Codacci-Pisanelli, Italie Avocat, maître de conférences, juge et ancien ministre, il a été élu en 1946 à l’Assemblée constituante italienne de l’après-guerre. Il a siégé au Parlement italien jusqu’en 1976. Poursuivant sa carrière d’homme politique, il a ensuite été maire de sa ville natale, Tricase, au sud-est de l’Italie. Né le 28 mars 1913, il est décédé le 2 février 1988 à l’âge de 74 ans.

 

 

19471957 Vicomte Stansgate, Royaume-Uni Ancien membre la Royal Air Force britannique, parlementaire et important ministre, il a été élu au Parlement en 1906 comme William Wedgewood Benn. En 1942, il a rejoint la chambre haute du Parlement, la Chambre des Lords, acquérant le titre de vicomte Stansgate.  Président de l’UIP pendant l’importante période de l’après-guerre, il a assuré la poursuite et le développement du travail de l’UIP, notamment en restituant la tenue d’Assemblées et en augmentant le nombre de Parlements membres de l’Organisation. Né le 10 mai 1877, il est décédé le 17 novembre 1960 à l’âge de 83 ans.

19341947 Henri Carton de Wiart, Belgique Ancien premier ministre, homme de loi et écrivain, il a été élu au Parlement pour la première fois en 1896. Sa carrière de parlementaire et de ministre a duré plus de cinq décennies. Né le 31 janvier 1869 à Bruxelles, il y est décédé en mai 1951 à l’âge de 82 ans, une année après avoir quitté son dernier poste de ministre et alors qu’il était toujours parlementaire. Couvrant toute la période de la Seconde Guerre mondiale, son mandat de Président de l’UIP a été le plus long de toute l’histoire de l’Organisation. 

 

19281934 Fernand Bouisson, France Ayant d’abord évolué dans le milieu industriel, il a été élu au Parlement en 1909, où il a siégé pendant 31 ans dont huit en tant que Président. Il a été nommé premier ministre en 1940, mais, n’étant pas parvenu à former un gouvernement, il a démissionné quelques jours seulement après sa nomination. Il a peu après abandonné sa carrière politique. Né le 16 juin 1874 en Algérie, il est décédé en France le 28 décembre 1959 à l’âge de 85 ans.

 

19221928 Theodor Adelswärd, Suède Ancien ministre des finances, industriel et membre de l’aristocratie suédoise, il a fortement œuvré en faveur de la responsabilité sociale. Il a été élu au Parlement suédois pour la première fois en 1906. Il s’est engagé sur la scène politique européenne après la Première Guerre mondiale, soutenant le travail de la Société des Nations et jouant un rôle majeur au sein de l’UIP. Né dans le centre de la Suède le 13 octobre 1860, il est décédé en septembre 1929 alors qu’il était âgé de 68 ans.

 

 

19121922 Lord Weardale, Royaume-Uni Né Philip Stanhope au sein d’une famille aristocratique le 8 décembre 1847, il a servi dans la Royal Navy avant de rejoindre ses deux frères ainés sur la scène politique et d’entrer ainsi au Parlement en 1886. En 1906, il a rejoint la chambre haute du Parlement, la Chambre des Lords. Eminent opposant à la guerre, il a également joué un rôle clé dans la création de l’UIP en 1889. Après la guerre, il est devenu le premier président de l’organisation Save the Children Fund. Il est décédé en mars 1923 à l’âge de 75 ans.

1909–1912 August Beernaert, Belgique — Premier Président de l’UIP, il a également été le premier ministre de la Belgique pendant 10 ans. Le prix Nobel de la paix lui a été attribué pour ses travaux au sein de la Cour permanente d’arbitrage, qui cherche à résoudre des conflits sans recours à la violence. Avocat de renom, il a également milité pour les droits sociaux et pour la paix. Né à in Ostende le 26 juillet 1829, il est décédé dans un hôpital suisse en octobre 1912 à l’âge de 73 ans, alors qu’il était toujours parlementaire et actif dans la lutte pour la paix.

 

image

Le Marocain Abdelwahad Radi est l'une des personnalités éminentes ayant présidé l'UIP ©IPU