Le Secrétaire général de l’UIP promu défenseur de l’égalité des sexes

Le Secrétaire général de l’UIP promu défenseur de l’égalité des sexes
Actualités en bref

image

Dans les manifestations qu’elle organise l’UIP travaille déjà activement à promouvoir l’égalité des sexes, au sein des parlements comme de la société en général. ©UIP/Jorky

Le Secrétaire général de l’UIP, Martin Chungong, a été promu « champion de l’égalité des sexes » en apportant son soutien à une nouvelle initiative de lutte pour l’égalité entre hommes et femmes, sur la base des remarquables résultats obtenus dans ce domaine par l’Organisation. L’initiative International Geneva Gender Champions invite en effet les organisations à annoncer les mesures pratiques qu'elles s’engagent à mettre en œuvre pour supprimer les barrières de genre et à signer un « engagement de parité » par lequel elles s’obligent à œuvrer en faveur de l’égalité de sexes dans tous les débats tenus sur la place de Genève.

M. Chungong promet ainsi que les débats organisés par l’UIP comprendront tous des intervenants hommes et femmes et que lors des Assemblées de l’UIP se tiendront des « débats paritaires » sur divers sujets, avec une représentation égale des deux sexes parmi les participants. Il s’engage par ailleurs à veiller à ce qu’au moins 30 % des parlementaires présents aux Assemblées soient des femmes et à ce que les structures de prise de décision de l’Organisation comprennent au moins 30 % de femmes d’ici 2017 et 40 % d’ici 2020. De plus, il promet non seulement que tous les programmes de soutien parlementaire organisés par l’UIP promouvront l’égalité des sexes mais aussi qu’une place centrale sera accordée à cette égalité dans toutes les activités de l’Organisation. Une évaluation de l’environnement de travail de l’UIP dans une perspective d’équité entre les hommes et les femmes sera, en outre, réalisée en 2016.

« L’égalité hommes-femmes relève de la responsabilité de tous et la situation ne peut s’améliorer que si nous y travaillons tous. Il faut pousser dans leurs retranchements ceux qui n’y travaillent pas encore » a déclaré le Secrétaire général de l’UIP.

L’UIP défend déjà activement l’égalité des sexes en œuvrant pour une augmentation du nombre des femmes parlementaires dans le monde (à l’heure actuelle, 22 % seulement des parlementaires sont des femmes) et pour un renforcement de l’égalité des sexes dans la société en général par le biais d’une législation nationale plus efficace. L’UIP encourage aussi fortement la mixité dans les délégations qui se rendent à ses Assemblées et dans ses organes directeurs. Différentes mesures sont prévues en ce sens, notamment des quotas et la pénalisation des délégations non mixtes par la perte du droit de participation à certains scrutins. 

image

Dans les manifestations qu’elle organise l’UIP travaille déjà activement à promouvoir l’égalité des sexes, au sein des parlements comme de la société en général. ©UIP/Jorky