L'UIP déplore le décès de Kofi Annan

L'UIP déplore le décès de Kofi Annan
Actualités en bref

image

©JOEL SAGET / AFP

C'est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de l'ancien Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan. M. Annan était l'un des grands dirigeants de ce monde et un remarquable diplomate qui a contribué de manière inestimable à favoriser la paix dans le monde, comme en témoigne le prix Nobel de la paix qui lui a été décerné en 2001. C'était aussi un guide moral qui a inspiré de nombreuses personnes dans le monde entier.

L'UIP et les parlementaires de monde entier ont perdu un ami et un réformateur. Son ouverture de l'ONU à la société civile et au secteur privé l'a révélé en tant que visionnaire. Il a également joué un rôle déterminant en incitant les parlements et les parlementaires à s'attaquer aux enjeux mondiaux de notre époque, contribuant ainsi à transformer les engagements internationaux en réalités nationales.

M. Annan a été étroitement associé à la première Conférence mondiale des Présidents de parlement, organisée par l'UIP en coopération avec l'ONU à l'occasion du Sommet du Millénaire. C'est ainsi que, dans leur Déclaration du Millénaire de septembre 2000, les chefs d'Etat et de gouvernement ont officiellement reconnu pour la première fois la nécessité d'une coopération forte et systématique entre l'ONU et les parlements nationaux, l'UIP étant leur organisation mondiale chargée de se pencher, entre autres, sur les domaines de la paix et de la sécurité, du développement social et économique, du droit international et de la démocratie, des droits de l'homme et de l'égalité des sexes.

L'UIP et ses Parlements membres expriment leurs plus sincères condoléances à la famille de M. Annan, à tous ceux qui l'entouraient, de même qu'à son pays.