Des parlementaires d’Afrique et d’Asie se rencontrent à Beijing pour unir leurs efforts en vue de la mise en œuvre des ODD

Des parlementaires d’Afrique et d’Asie se rencontrent à Beijing pour unir leurs efforts en vue de la mise en œuvre des ODD
Actualités en bref

image

Des parlementaires d’Afrique et d’Asie sont réunis pour discuter de la mise en œuvre des ODD © UIP/I. Obadiaru

Les Objectifs de développement durable (ODD) offrent aux parlements un plan d’action pour parvenir à un développement cohérent et inclusif. Pour encourager les échanges interrégionaux entre les parlements d’Afrique et d’Asie, l’UIP et l’Assemblée populaire nationale de Chine ont organisé un séminaire à Beijing du 5 au 7 septembre. Parmi les participants, on pouvait notamment compter des parlementaires du Bénin, du Cameroun, de la Chine, de la Côte d’Ivoire, de Djibouti, du Laos et du Viet Nam, ainsi que des experts représentant des instituts de recherche et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

L’objectif du séminaire était de renforcer la coopération Sud-Sud pour le développement dans le cadre des ODD, en mettant particulièrement l’accent sur la lutte contre les changements climatiques et la modernisation de l’agriculture et de l’industrie, qui sont des conditions préalables essentielles à la réalisation des objectifs. Le séminaire a été une plateforme importante pour les parlementaires qui ont pu échanger des expériences et réfléchir à des stratégies, mesures et recommandations concrètes visant à encourager l’engagement parlementaire en faveur de la mise en œuvre des ODD et à renforcer le contrôle de celle-ci.

Les participants sont convenus que les changements climatiques étaient un problème lié au progrès qui nécessitait une approche du développement novatrice et durable prenant en compte les initiatives à faible intensité en carbone et l’utilisation des énergies renouvelables. Ils ont souligné qu’il était important que les parlementaires collaborent aux niveaux interrégional et mondial pour s’attaquer aux effets des changements climatiques.

Les participants ont fait part de leurs expériences et des difficultés qu’ils rencontraient dans le domaine des ODD et ont débattu de l’importance que revêtaient les mesures visant à renforcer l’état de droit, à mettre en place des institutions efficaces, responsables, inclusives et transparentes, et à améliorer la participation du public.

Dans un discours adressé aux participants du séminaire, Zhang Dejiang, Président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale a dit : « Nous vivons dans un monde plein de défis. Il nous faut trouver de nouveaux moteurs de croissance, assurer un développement plus inclusif et plus équilibré, et réduire l’écart entre riches et pauvres. Accélérer le développement et améliorer les conditions de vie de la population, telle est la mission qui s’impose à tous les pays en développement. »

« La coopération Sud-Sud est une composante essentielle dans la lutte contre les changements climatiques », a dit Martin Chungong, Secrétaire générale de l’UIP. « Le partage ainsi que le transfert d’expériences, de connaissances et de recherche conjointe dans divers secteurs (par ex. agricole, technologique, scientifique) sont fortement souhaités, car leur impact est substantiel dans le processus de réduction de la pauvreté et de mise en œuvre du Programme 2030. Etant un pays leader dans les domaines susmentionnés, la Chine a la responsabilité de faciliter et de renforcer une coopération inclusive afin de pouvoir établir un modèle de développement durable ».

Le séminaire a été suivi par une excursion sur le terrain dont l’objectif était de familiariser les parlementaires avec les modèles chinois d’atténuation des changements climatiques et les progrès technologiques.

Le Séminaire interrégional sur le renforcement des capacités parlementaires et la poursuite de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable est le deuxième événement d’une série de séminaires régionaux de l’UIP en Chine visant à faire avancer les travaux des parlementaires et la contribution de ceux-ci aux ODD.