Comment nous assurons l'égalité des sexes

Comment nous assurons l'égalité des sexes

image

© Reuters

Nous disposons d’un grand nombre de mécanismes et de quotas afin de nous assurer que les femmes sont représentées de manière équitable dans les organes de l'UIP et à nos Assemblées.

Des sanctions peuvent être prises à l'encontre de Parlements membres qui n'atteignent pas ces objectifs de manière répétée.  Les parlements qui participent à trois Assemblées de l'UIP consécutives sans avoir à la fois des hommes et des femmes dans leurs délégations, voient leurs droits de vote réduits et le nombre total de délégués autorisés à participer diminué de un. De la même manière, les Membres qui prennent part au Conseil directeur de l'UIP avec des délégations entièrement composées de femmes ou d'hommes ne disposeront que de deux votes au lieu de trois.

Nous avons également modifié en profondeur nos quatre commissions permanentes, en ajoutant une disposition qui prévoit que leurs Bureaux doivent maintenant comprendre un minimum de 30 pour cent d'hommes ou de femmes.

Au fil des ans, la participation en augmentation constante des femmes aux Assemblées de l'UIP s'est accompagnée de leur engagement accru dans les organes décisionnels de l'UIP.

Ces changements ont été menés par notre Forum des femmes parlementaires et par le Groupe du partenariat entre hommes et femmes. Ces deux organes surveillent régulièrement la représentation et la participation des femmes au sein de l'UIP et étudient de nouvelles mesures à prendre pour faire des progrès en vue d'atteindre la parité au sein de notre Organisation.

Notre politique d'intégration de la dimension de genre, adoptée en 2013, nous engage formellement à agir contre la discrimination et en faveur de l'autonomisation et des droits des femmes.