La santé pour tous

La santé pour tous

De nombreuses personnes dans le monde n’ont toujours pas accès aux soins de santé de base. Les taux de mortalité des enfants en bas âge restent terriblement élevés : en 2015, 5,9 millions d’entre eux sont décédés avant leur cinquième anniversaire. Des millions de personnes atteintes du VIH/sida ne reçoivent pas les soins dont elles auraient besoin et des millions d’adolescents n’ont qu'un accès limité aux services de santé génésique.

Nous nous attachons à renforcer l’accès des groupes les plus vulnérables de la société à des soins de santé de qualité et œuvrons en outre à faire reculer les taux de mortalité des enfants, à améliorer la santé des femmes et des adolescents et à accélérer le traitement du VIH/sida. Tous ces domaines sont au cœur de l’action menée dans le cadre des Objectifs de développement durable.

Dans cette perspective, nous veillons avant tout à ce que les parlements se mobilisent en faveur de ces enjeux et à ce qu’ils tirent pleinement profit de leur influence et de leur pouvoir. Plus concrètement, nous nous employons à sensibiliser les parlements, à lutter contre la stigmatisation et la discrimination, et à soutenir les plans d’action au moment de leur élaboration et de leur mise en œuvre.

Nous fournissons aux parlementaires et aux parlements les compétences pratiques dont ils ont besoin pour légiférer et établir des budgets dans l’optique d’une amélioration des soins de santé. Nous travaillons également avec les parlements pour que l’accès aux soins de santé soit assuré de manière équitable pour tous et pour que les gouvernements aient des comptes à rendre en matière de services de santé. Nous veillons en outre à ce que les parlements aient accès aux meilleures ressources et pratiques dans le domaine de la santé.

Notre action visant à améliorer la santé de manière générale s’inscrit dans le cadre de notre engagement global en faveur du développement durable.

Le travail du Groupe consultatif sur la santé de l'UIP s’inscrit dans le cadre de l’engagement plus large de l’UIP à promouvoir la santé et à contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable de l’ONU.

L’épidémie de VIH reste un défi de taille aux niveaux social et humain et en matière de développement. Un engagement politique fort et des mesures énergiques sont nécessaires tant au niveau des politiques que des programmes si l’on veut résoudre les difficultés liées à l’épidémie.
Les femmes, les enfants et les adolescents doivent affronter aujourd’hui des changements sociaux, économiques et culturels sans précédent. Nous avons à cœur d’aider les femmes, les enfants et les adolescents non seulement à vivre mais aussi à s’épanouir et à transformer leurs communautés, en particulier dans les pays en développement.