Skip to main content

Notre impact

L'UIP facilite la diplomatie parlementaire et aide les parlements et les parlementaires à renforcer la démocratie à travers le monde.

Son action s'articule autour de huit objectifs stratégiques :

  • rendre les parlements plus forts et plus démocratiques ;
  • faire progresser l'égalité des sexes et le respect des droits des femmes ;
  • protéger et promouvoir les droits de l'homme ;
  • contribuer à la consolidation de la paix, à la prévention des conflits et à la sécurité ;
  • promouvoir le dialogue et la coopération interparlementaires ;
  • promouvoir l'autonomisation des jeunes ;
  • mobiliser les parlements en faveur du programme mondial de développement ; et
  • combler le déficit démocratique dans les relations internationales.

Découvrez la Stratégie 2017-2021 pour l'UIP.

En cette section

Le Conseil national suisse © Le Parlement suisse

L'UIP contribue au renforcement des parlements afin de les rendre plus efficaces et plus représentatifs.
L'UIP œuvre pour un monde dans lequel les femmes vivent dans l’égalité et la justice, un monde où leurs droits sont respectés et leurs vies ne sont plus brisées par la violence et la discrimination.
L'UIP propose une plateforme mondiale consacrée à la diplomatie et au dialogue parlementaires, ainsi qu'à la création de réseaux parlementaires.
L'UIP défend les droits des parlementaires et les aide à faire respecter les droits de tous.
L'UIP soutient les parlements dans la mise en œuvre des ODD, en particulier dans les domaines de la santé, du commerce et des changements climatiques.
Nous aidons les parlements à lutter contre le terrorisme, la cyber-guerre et la prolifération des armes de destruction massive.
L'UIP est attachée à renforcer le rôle des parlements dans les affaires mondiales, en contribuant à combler le déficit démocratique dans les relations internationales et en veillant à ce que les engagements internationaux soient traduits en réalités nationales.
L'UIP encourage la représentation des jeunes dans les parlements et favorise l'autonomisation des jeunes parlementaires.