Skip to main content

Données sur la représentation des jeunes

Les enquêtes de l’UIP sur la représentation des jeunes dans les parlements ont permis de rassembler un grand nombre de données et ont débouché sur une série de recommandations visant à accroître la participation des jeunes. Voici quelques-unes des principales conclusions présentées dans le Rapport de l’UIP sur la représentation des jeunes dans les parlements nationaux publié en 2018.

Principales conclusions

  • Les jeunes de moins de 30 ans représentent à peine plus de 2 pour cent des parlementaires du monde.
  • Un peu plus de 30 pour cent des chambres uniques et basses du monde ne comptent aucun parlementaire de moins de 30 ans.
  • Soixante-seize pour cent des chambres hautes du monde ne comptent aucun parlementaire de moins de 30 ans.

Tendances pour les différentes classes d’âge

  • A l’échelon mondial, 2,2 pour cent des parlementaires ont moins de 30 ans (contre 1,9 pour cent en 2016).
  • A l’échelon mondial, 15,5 pour cent des parlementaires ont moins de 40 ans (contre 14,2 pour cent en 2016).
  • A l’échelon mondial, 28,1 pour cent des parlementaires ont moins de 45 ans (contre 26 pour cent en 2016).
  • Les hommes parlementaires sont plus nombreux que leurs homologues féminins dans toutes les classes d’âge.

Signes encourageants

  • Le déséquilibre entre les hommes et les femmes est moins prononcé parmi les parlementaires les plus jeunes, pour lesquels la proportion est de 60 contre 40.
  • A l’échelon mondial, la tendance constatée est à la hausse du nombre de jeunes parlementaires de moins de 45 ans.
  • Les quotas de jeunes, l’abaissement de l’âge requis pour se porter candidat, la représentation proportionnelle et les parlements inclusifs sont des facteurs contribuant à faire augmenter le nombre de jeunes parlementaires.

Pays ayant les meilleurs résultats

  • La proportion de jeunes de moins de 30 ans siégeant au parlement dépasse les 10 pour cent en Norvège, en Suède et en Finlande. Ils sont également près de 10 pour cent dans les chambres uniques ou basses de Saint-Marin, de la Gambie, du Monténégro et de la République bolivarienne du Venezuela.
  • Andorre, le Danemark et l’Equateur comptent la plus forte proportion de parlementaires de moins de 40 ans (chambres basses et chambres uniques).
  • Avec près ou plus de 40 pour cent de parlementaires de moins de 40 ans, les chambres uniques et basses du Danemark, de l’Ukraine et de l’Andorre comptent la plus grande proportion de parlementaires dans cette classe d’âge.
  • Dans les chambres hautes, les moins de 40 ans sont les plus nombreux au Bhoutan, au Kenya et en Somalie.
  • Dans les chambres uniques et basses de l’Ukraine, de l’Ethiopie et de l’Andorre, plus de 60 pour cent des parlementaires ont moins de 45 ans.
  • Dans les chambres hautes, les moins de 45 ans sont plus de 80 pour cent au Bhoutan et plus de 40 pour cent au Kenya et en Afghanistan.

Les jeunes et la politique au parlement

  • Peu de parlements disposent de réseaux de jeunes parlementaires ou de forums consacrés aux questions de politique publique concernant les jeunes, mais ce nombre augmente.
  • Il existe des commissions parlementaires traitant des questions concernant les jeunes dans plus de 40 pour cent des pays.

Autres stratégies visant à accroître la représentation des jeunes au parlement

  • 72 % des pays visés par l’étude disposent d’un parlement de jeunes, parfois officiellement rattaché au parlement national, mais généralement coordonné par des organisations non gouvernementales, des ministères, des établissements scolaires ou d’autres autorités locales.
  • Les nouvelles technologies et les outils en ligne aident les citoyens, notamment les jeunes, à se familiariser avec le monde parlementaire et à suivre ses travaux. Ils améliorent en outre l’accessibilité et la transparence.

Infographic of youth in parliament