Skip to main content

L’expérience des femmes au sein des parlements

En tant que pôle de connaissances sur les femmes dans les parlements, nous fournissons des données statistiques sur la représentation des femmes dans les parlements. En outre, nous recueillons et partageons des informations sur les expériences des femmes qui présentent leur candidature au poste de parlementaire ou exercent leur mandat. Nos études sur les femmes dans les parlements ont pris ces deux directions dès les années 1970. Leur composante qualitative a permis au fil des ans de définir des normes et de fournir à la communauté parlementaire mondiale des orientations en matière de politique.

Notre enquête mondiale intitulée Egalité en politique, lancée en 2008, a mis en lumière les défis spécifiques auxquels les femmes doivent faire face pour entrer au parlement, les expériences respectives des femmes et des hommes au sein des parlements et la façon dont les femmes ont orienté les travaux et l'ordre du jour des parlements au fur et à mesure qu’elles devenaient plus nombreuses.

Notre enquête a mis en évidence les multiples obstacles qui s’opposent à la participation des femmes au parlement. Il s'agit notamment de normes sociales profondément ancrées qui tendent à enfermer les femmes dans la sphère privée et de difficultés à concilier la vie privée et familiale avec la vie publique et politique, à évoluer dans une arène politique dominée par les hommes, à obtenir le soutien des gardiens parlementaires que sont les partis politiques et à recueillir des fonds pour faire campagne.

Notre enquête a également révélé que la responsabilité de faire avancer l'égalité des sexes au parlement incombe trop souvent aux femmes. Cela nous a amenés à examiner la sensibilité au genre des parlements, qui doivent être des institutions ouvertes aux femmes et à leur participation effective, et favoriser l'égalité des sexes. Nous avons donc fait en sorte que l'obligation de rendre des comptes au sujet de l'égalité des sexes auprès de l'institution elle-même revienne à tous les parlementaires - hommes et femmes - et aux partis politiques.

En 2012, nous nous sommes associés à International IDEA et à l'Université de Stockholm pour lancer un Atlas des quotas électoraux de femmes qui définit le rôle des mécanismes chargés d’accroître la participation des femmes, afin de corriger le déséquilibre dans le leadership politique qui de tout temps a désavantagé les femmes.

Plus récemment, en 2016, nous avons interrogé les femmes parlementaires au sujet du sexisme, du harcèlement et de la violence dont elles sont victimes pendant leur mandat et qui représentent un obstacle supplémentaire à leur liberté de participer à la vie politique et constituent également une violation de leurs droits fondamentaux.

En outre, nous publions chaque année une analyse détaillée des progrès et des échecs en matière de participation des femmes à la vie parlementaire dans le monde. Nous lançons cette analyse à l'occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars. Le rapport examine les résultats électoraux de l'année écoulée et fournit des données comparatives et des aperçus des tendances régionales et mondiales.

Notre plateforme en ligne iKNOWPolitics, gérée conjointement avec International IDEA, le PNUD et ONU Femmes, offre un forum qui permet aux femmes en politique d’échanger leurs expériences, de partager leurs ressources et de collaborer sur des questions d'intérêt commun.