Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale

Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale

image

Les parlements ont un rôle essentiel à jouer pour mettre un terme à la misère engendrée par les conflits. Photo : Julian Harneis/CCBY

La démocratie ne saurait prospérer sans la paix et la sécurité. Notre sécurité, qu’il ne faut jamais tenir pour acquise, est toujours plus menacée par des crises nationales et internationales.

Les parlements jouent un rôle crucial dans la consolidation de la paix et la prévention des conflits. Un système politique démocratique et représentatif non seulement contribue à éviter les troubles mais est également essentiel dans la restauration de la paix post-conflit.

Notre Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale, dont le travail relève de notre engagement global en la matière, fournit à nos Parlements membres le cadre politique nécessaire pour une action efficace contre les menaces mondiales dans ce domaine. En sa qualité de forum essentiel sur le sujet, elle analyse les développements dans les domaines de la paix et de la sécurité et contribue à la formulation et la mise en œuvre de ripostes à ces menaces.

Son principal objectif est la promotion de la paix et de la sécurité dans le monde. Même si, conformément à sa mission d’origine, la Commission devait se pencher avant tout sur la prévention des conflits et sur le maintien et la consolidation de la paix, elle a été amenée à recentrer son attention  en raison des constantes évolutions de notre époque.

En effet, le terrorisme, la cybersécurité, la prolifération nucléaire ainsi que des questions relatives à la gouvernance ayant fomenté des conflits régionaux aux résonances mondiales, tous ces thèmes constituent autant de nouvelles préoccupations auxquelles la Commission a été récemment confrontée, pour ne citer que celles-ci.

Comme toutes nos autres Commissions permanentes, notre Commission de la paix et de la sécurité internationale se réunit à l’occasion de notre Assemblée, qui se tient deux fois par an. Tous les Parlements membres sont invités à y jouer un rôle actif en proposant des thèmes à inscrire à l’ordre du jour de la Commission et en faisant valoir leurs points de vue dans le cadre des débats et des projets de résolutions. Chaque année, la Commission prépare une résolution destinée à être adoptée par les Membres de l’UIP. 

La Commission est dirigée par un Bureau composé de 18 membres comptant des représentants de l’ensemble des groupes géopolitiques. Ce Bureau participe à l’établissement de l’ordre du jour de chaque session et propose un programme de travail à la Commission.

image

Les parlements ont un rôle essentiel à jouer pour mettre un terme à la misère engendrée par les conflits. Photo : Julian Harneis/CCBY