Les Défenseurs de l'égalité des sexes à l'UIP

Les Défenseurs de l'égalité des sexes à l'UIP

image

Les Défenseurs de l'égalité des sexes à l'UIP. © Joel Sheakoski

L'UIP est fortement engagée en faveur de l'égalité des sexes, et c'est dans ce contexte que nous avons deux Défenseurs de l'égalité des sexes : le Secrétaire général de l'UIP, Martin Chungong, et Paddy Torsney, l'Observatrice permanente de l'UIP auprès de l'ONU à New York.

Le réseau des Défenseurs internationaux de l'égalité des sexes regroupe des décideurs, des femmes et des hommes, qui se sont engagés à éliminer les obstacles liés au genre. Les Défenseurs de l'égalité des sexes signent un engagement sur la parité entre les sexes visant à lutter pour l'égalité entre les sexes dans tout type de réunion.

Voici les engagements de M. Chungong et de Mme Torsney :

Martin Chungong

A titre de Défenseur de l'égalité des sexes, je m'engage à :

  • Redoubler d'efforts pour que l'égalité entre les sexes soit partie intégrante du travail et du fonctionnement de l'UIP, notamment : a) en mettant en œuvre un outil d'intégration de la dimension de genre pour tous les programmes de soutien aux parlements d'ici 2018 ; et b) en procédant à une évaluation de l'environnement de travail à l'UIP dans une perspective d'égalité des sexes d'ici 2018 ; c) enregistrer et faire connaître la composition hommes-femmes de toutes les réunions-débats organisées par l’UIP dans le cadre de réunions régionales et internationales ; d) continuer à organiser des débats paritaires lors des Assemblées de l'UIP, au sein desquels il y a une égalité des sexes entre les intervenants et un équilibre entre les sexes parmi les participants
  • Veiller à ce qu'au moins 30 pour cent des participants aux Assemblées de l'UIP soient des femmes et à ce que tous les organes décisionnels de l'UIP atteignent 40 pour cent d'ici 2020.

Paddy Torsney

A titre de Défenseure de l'égalité des sexes, je m'engage à :

  • Intégrer une perspective de genre dans chaque discours/présentation que je fais, et enregistrer et faire connaître la composition hommes-femmes de toutes les réunions-débats que nous organisons à New York en 2018.
  • Consacrer deux heures chaque mois à conseiller et à contribuer à l'autonomie d’au moins une jeune femme afin qu'elle améliore ses aspirations professionnelles, et faire rapport sur cette activité.