Skip to main content
Étude de cas

Le Pakistan améliore l’accès aux soins de santé des populations vulnérables et marginalisées

Pakistan

En 2016, l’Assemblée nationale du Pakistan a adopté à l'unanimité une résolution sur le Programme de développement durable à l'horizon 2030 reconnaissant explicitement l'applicabilité directe des ODD dans le cadre national pour le développement. Après l'adoption de la résolution, l'Assemblée nationale a mis en place un groupe de travail parlementaire sur les ODD. L'inclusion de tous les partis politiques dans le Groupe de travail sur les ODD a permis l’instauration d’un cadre favorable à la mise en œuvre des ODD.

Le Secrétariat des ODD fournit aux membres du groupe de travail parlementaire une assistance technique et un soutien à la coordination grâce à des recherches ciblées, à la collecte de données et au partage d'informations, ainsi qu’à des activités de communication, de plaidoyer et de sensibilisation des médias. Ces activités favorisent une approche plus éclairée de l'élaboration des politiques relatives aux ODD et de la rédaction de lois fondées sur des données probantes. Le groupe de travail joue un rôle important dans la promotion du programme de réforme législative et la promulgation de nouvelles lois.

Intégration des ODD dans les fonctions essentielles du parlement

Après l'adoption des ODD, un processus consultatif a permis de recenser les domaines prioritaires les plus urgents. Ceux-ci ont été pris en compte dans les politiques et stratégies nationales. Les groupes de travail nationaux et provinciaux chargés des ODD ont la responsabilité de procéder à des vérifications pour déterminer si les projets de loi existants ou nouveaux tiennent compte des cibles pertinentes des ODD et, le cas échéant, de lancer des enquêtes spécifiques sur toute lacune. Le Groupe de travail sur les ODD a soutenu l'élaboration et l'adoption de multiples initiatives législatives fournissant une base solide pour la mise en œuvre des ODD, notamment en ce qui concerne les possibilités de travail décent pour la jeunesse, la vaccination obligatoire, la nutrition, la prévention du mariage des enfants, le congé de maternité et de paternité, l'égalité des sexes, la lutte contre le harcèlement et la violence familiale, entre autres.

Couverture sanitaire universelle et soins de santé de qualité

Le Pakistan s'est fixé des objectifs et des échéances clairs pour la réalisation de l'ODD3. De récentes initiatives législatives ont visé à fournir une couverture sanitaire accessible et abordable à l'ensemble de la population et à améliorer l'efficacité du système de suivi des politiques de santé. Ces activités ont été appuyées par une augmentation de l'allocation budgétaire pour les soins de santé dans le budget fédéral 2020-2021, bien que les dépenses de santé en pourcentage de la distribution budgétaire totale représentent encore une proportion insuffisante. En 2018, le Parlement a adopté la loi relative aux personnes transgenres (loi sur la protection des droits). Cette loi offre une protection absolue aux personnes transgenres en tant que groupe vulnérable spécifique particulièrement susceptible d'être laissé de côté. Elle favorise donc leur inclusion, leur donne davantage d'égalité de traitement et leur offre des opportunités socio-économiques de participation à la sphère publique. La loi a été considérée comme l'un des instruments législatifs les plus progressistes au monde, notamment pour ce qui est de l'enregistrement de l'identité légale pour accéder aux services de santé essentiels et au soutien psychosocial.

Mesures pour la réduction des risques de catastrophe et la lutte contre les changements climatiques

En raison de sa situation géographique, le Pakistan est très vulnérable aux changements climatiques et aux phénomènes météorologiques extrêmes. Il a donc dégagé des fonds importants pour la lutte contre les changements climatiques. En intégrant, dans les politiques nationales et les cadres de planification, les facteurs pertinents qui permettent de combattre les changements climatiques, le Gouvernement a mis l'accent sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et sur l'augmentation de 30 % de la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique total du pays. En outre, le Parlement a adopté la loi de 2016 relative à l'efficacité énergétique et à la conservation de l'énergie au niveau national et la loi de 2017 relative aux changements climatiques, qui établit le Conseil interinstitutionnel sur les changements climatiques, dirigé par le Premier Ministre. Des fonds supplémentaires ont été obtenus pour différents projets, en cours et nouveaux, portant sur les changements climatiques, dans le but de renforcer les capacités nationales de résilience face à la détérioration de l'environnement. Ces initiatives visent à réglementer et à mieux tenir compte des objectifs connexes liés aux contributions déterminées au niveau national du Pakistan.

Le Parlement vert du Pakistan est une autre initiative majeure de l’Assemblée nationale en matière d’ODD. Elle vise à transformer le Parlement en un bâtiment institutionnel durable et auto-suffisant fonctionnant à l'énergie solaire. Cette initiative peut servir d'exemple à d'autres institutions gouvernementales au niveau national et international.

Défis et leçons tirées

Les ODD doivent être adaptés sur le plan culturel et traduits en priorités nationales, ce qui nécessite la mobilisation active des parlementaires et du personnel. Les parlementaires peuvent jouer un rôle de premier plan en facilitant ce processus et en veillant à ce que les progrès en faveur des ODD reflètent les divers besoins et priorités de leurs électeurs. Il est également important de ne pas susciter un enthousiasme excessif pour des objectifs qu'il n'est pas réaliste d'atteindre à court terme ou qui nécessitent des stratégies spécifiques au contexte. Il s'agit plutôt de solliciter régulièrement la participation du public afin de garantir une bonne compréhension des ODD.