L'Audition parlementaire aux Nations Unies 2017 sera axée sur les océans

L'Audition parlementaire aux Nations Unies 2017 sera axée sur les océans
Actualités en bref

image

Des vagues martèlent la plage de Calella de Mar, non loin de Barcelone, peu après les pluies torrentielles qui ont déclenché des inondations brutales dans l'est de l'Espagne le 19 décembre 2016. Photo: © JOSEP LAGO / AFP

Les océans et les mers constituent un écosystème vital et des millions de personnes en dépendent comme source de revenu ou d'alimentation. La préservation et l'exploitation de manière durable des océans a des répercussions sur les politiques économiques, sociales et environnementales aux niveaux national et mondial. Cependant, l'acidification causée par les émissions de gaz carbonique, la pollution par les plastiques, les engrais et les déchets, la surpêche, et beaucoup d'autres pratiques incompatibles avec un développement durable menacent les habitats marins et les zones côtières. L'exploitation des océans offre de nouvelles possibilités de croissance et de développement économiques, mais elle engendre également de nouveaux défis environnementaux, politiques et juridiques pour la communauté internationale.

En 2017, l'Audition parlementaire aux Nations Unies sera axée sur l'Objectif 14 des nouveaux Objectifs de développement durable : la préservation et l'exploitation de manière durable des océans. Cette audition, intitulée Le monde bleu : préserver les océans, protéger la planète et assurer le bien-être des êtres humains dans le cadre du Programme de développement durable à l'horizon 2030, réunira des parlementaires, des experts et des responsables de l'ONU afin de formuler des recommandations pour aider les océans à retrouver la santé. 

Organisée conjointement avec le Président de l'Assemblée générale, cette audition parlementaire ONU-UIP aura lieu à New York, les 13 et 14 février. Elle constituera la composante parlementaire du processus préparatoire de la grande conférence des Nations Unies sur les océans en juin.