Des membres du Forum des jeunes parlementaires de l'UIP prennent part au Forum de la jeunesse de l'ECOSOC

Des membres du Forum des jeunes parlementaires de l'UIP prennent part au Forum de la jeunesse de l'ECOSOC
Actualités en bref

image

Des jeunes parlementaires au Forum de la jeunesse de l'ECOSOC. © Rania Elwany, parlementaire d’Egypte et membre du Forum des jeunes parlementaires de l’UIP

La contribution des jeunes et leur participation aux prises de décisions sont indispensables si nous voulons éliminer la pauvreté. Ainsi était formulé l'un des principaux points soulevés par les membres du Forum des jeunes parlementaires de l'UIP au Forum mondial de la jeunesse du Conseil économique et social de l'ONU (ECOSOC), dont le thème cette année était Le rôle des jeunes dans l'élimination de la pauvreté et la promotion de la prospérité dans un monde en évolution.

Les jeunes parlementaires ont participé activement au Forum en menant des débats sur le rôle capital que les parlements peuvent jouer s'ils veulent éliminer la pauvreté et répondre aux besoins et intérêts spécifiques des jeunes.

Les parlementaires ont réclamé une meilleure représentation et participation des jeunes au parlement, y compris par l'adoption de quotas de jeunes et l'ouverture des délibérations politiques aux jeunes, en se basant sur les données du rapport de l'UIP sur La représentation des jeunes dans les parlements nationaux 2016, qui fait ressortir que moins de deux pour cent des parlementaires du monde ont moins de 30 ans.

"Les jeunes femmes et hommes qui veulent mener une vie prospère vont devoir faire face à d'importants obstacles, comme le chômage, les inégalités, la discrimination et l'accès limité à une éducation de qualité", a déclaré Saeed Alremeithi, Président du Forum des jeunes parlementaires de l'UIP. "Le Forum des jeunes parlementaires nous a permis de tirer la sonnette d'alarme sur la nécessité d'investir davantage dans la jeunesse, ainsi que sur le besoin d'une plus grande inclusivité des jeunes dans les processus politiques pour contribuer à stimuler cet effort."

Le Forum de l'ECOSOC, tenu à New York les 30-31 janvier, a également été l'occasion pour les jeunes parlementaires de préconiser l'abaissement de l'âge d'éligibilité à être candidat au parlement par l'intermédiaire de la campagne Not Too Young to Run menée par l'Envoyé du Secrétaire général de l'ONU pour la jeunesse, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), l'UIP, le Youth Initiative for Advocacy, Growth and Advancement (YIAGA) et le Forum européen de la jeunesse.