Skip to main content
Communiqués de presse

Des parlementaires du Moyen-Orient abordent ensemble la question cruciale de l’eau

La gestion des ressources en eau met les pays du Moyen-Orient à rude 
épreuve. © Reuters/Mohamed Abd El Ghany

La gestion des ressources en eau met les pays du Moyen-Orient à rude épreuve. © Reuters/Mohamed Abd El Ghany

Des parlementaires du Moyen-Orient, parmi lesquels des Israéliens et des Palestiniens, participeront la semaine prochaine à une table ronde pour tenter de trouver des solutions à la question cruciale des ressources en eau au Moyen-Orient.

Les parlementaires examineront différentes solutions scientifiques et technologiques pour répondre à plusieurs problèmes complexes, notamment les pénuries d’eau, la distribution équitable de l’eau, la sécheresse et la gestion de la demande face aux besoins soudains causés par les flux de réfugiés.

La rencontre, qui aura lieu du 31 mai au 2 juin à Genève, vise à établir une feuille de route pour la mise en place d’un projet de coopération associant plusieurs équipes de chercheurs autour de la question de l’eau. Elle vise également à créer un espace pour la tenue de débats scientifiques et l’échange de connaissances spécialisées au sein de la région.

Cette table ronde intervient à un moment où les pourparlers de paix entre Israël et la Palestine sont au point mort. Elle s’inscrit dans le cadre d’une série de manifestations organisées par l’UIP, via son Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient, pour mettre en exergue le rôle de la science et de la technologie dans la promotion de projets qui contribuent à créer un environnement propice au renforcement de la paix.

Les scientifiques et les experts s’emploieront à identifier les possibilités offertes par la technologie pour apporter des solutions aux problèmes liés à l’eau dans la région. Les discussions porteront notamment sur les possibilités de coopération autour de la question de l’eau, le rôle que peuvent jouer la science et la technologie pour transformer les facteurs de conflit en facteurs de coexistence, les expériences entrepreneuriales menées dans la région et la nécessité de mettre la science au service des peuples.

L’organisation de développement Waterlex, spécialisée dans les politiques et la gouvernance de l’eau, présentera les principaux aspects de plusieurs modèles et initiatives et soulignera également l’importance du dialogue.

Les scientifiques de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) présenteront les vastes possibilités qu’offre la science pour pacifier les relations entre les cultures et les pays et résoudre les grands problèmes. Les spécialistes en technologie du Centre international de rayonnement synchrotron pour les sciences expérimentales et appliquées au Moyen-Orient (SESAME), un laboratoire basé en Jordanie qui réunit des scientifiques de toute la région, aborderont la façon dont la science peut répondre aux besoins essentiels et favoriser la coopération pour le bien de tous.

Le Secrétaire général de l’UIP, Martin Chungong, a déclaré : « Cette rencontre est une étape importante dans les efforts menés de longue date par l’UIP pour renforcer la confiance, le dialogue et la paix au Moyen-Orient. La science offre un cadre neutre pour traiter de la question cruciale de l’eau. Nous sommes ravis d’accueillir ces délégués à Genève pour piloter les travaux dans ce domaine et accélérer la recherche de solutions scientifiques ».

Le Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient de l’UIP œuvre pour encourager le dialogue et renforcer les liens dans la région. Il est d’avis que la communauté parlementaire mondiale devrait s’investir dans la création de projets en faveur de la paix à même de transformer les potentiels facteurs de conflit – tels que l’eau, la nourriture et le pouvoir – en facteurs de coexistence pour contribuer à créer un environnement propice à des solutions politiques pacifiques.


L’Union interparlementaire (UIP) est l'organisation mondiale des parlements nationaux. Elle œuvre à préserver la paix et elle impulse un changement démocratique positif par le dialogue politique et une action concrète.

Pour les demandes d’interview ou toute autre question, écrire à

Jemini Pandya, Directrice de la Communication
Tél: +41 79 217 33 74
Courriel: jep@ipu.org

ou Sheila Barter
Courriel: shb@ipu.org

Suivez l’actualité de la rencontre sur Twitter avec le hashtag #MidEastWater.

Des photos de la table ronde seront publiées ici, sur le compte Flickr de l’UIP.