#IPU139 : les parlements demandent des mesures immédiates pour lutter contre les changements climatiques

#IPU139 : les parlements demandent des mesures immédiates pour lutter contre les changements climatiques
Communiqués de presse
Geneva

image

© AFP

Alors que des changements climatiques catastrophiques menacent de frapper de nombreuses régions du monde d'ici un peu plus d'une décennie, 149 parlements nationaux ont adopté une résolution d'urgence appelant à une action décisive. Présentée en conclusion de la 139ème Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP), la résolution, intitulée Changements climatiques : ne dépassons pas les limites, fait suite au rapport publié la semaine dernière par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). Selon ce rapport, limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C nécessite des transformations urgentes et sans précédent dans tous les domaines de la société.

La résolution sur le point d'urgence a été adoptée dans le cadre du débat général de l'Assemblée, axé sur la réduction du fossé grandissant entre l'élaboration des politiques et la science, en tirant parti de la technologie et de l'innovation.

Gabriela Cuevas, Présidente de l’UIP, a déclaré : "Je crois que la communauté internationale doit, plus que jamais, concentrer la majorité de ses efforts pour réaliser la transformation urgente dont notre monde a besoin si elle veut éviter la crise environnementale prévue par l'ONU ainsi que par la communauté scientifique. En adoptant le point d'urgence sur les changements climatiques, l'UIP s'engage à aider les parlements nationaux à mettre en œuvre toutes les politiques publiques pertinentes, les stratégies budgétaires et la mobilisation des ressources nécessaires à l'adoption efficace et adéquate de l'Accord de Paris. Le temps presse, nous appelons tous nos parlementaires à agir maintenant pour préserver l'équilibre environnemental."

Martin Chungong, Secrétaire général de l'UIP, a souligné pour sa part que "les parlements jouent un rôle essentiel pour empêcher le monde de franchir le point de non-retour. Cette résolution représente un appel à l'action pour que les parlementaires traduisent concrètement les dispositions de l'Accord de Paris dans leur législation nationale ainsi qu'en allocations budgétaires adéquates. Les parlementaires du monde entier, qui représentent notamment les jeunes générations, se doivent d'agir maintenant."

Emmenée par une coalition de petits Etats insulaires en développement (PEID), la résolution de l'UIP exhorte tous les parlements à assumer le rôle de chef de file des efforts nationaux dans la lutte contre les changements climatiques. Elle appelle les Parlements membres de l'UIP à soutenir la mise en œuvre de l'Accord de Paris de 2016, notamment en mobilisant des ressources et en simplifiant les procédures d'obtention de fonds pour lutter contre les changements climatiques. La résolution appelle l'ensemble des pays du monde à collaborer plus étroitement avec les PEID pour atteindre des objectifs ambitieux afin d'atténuer les effets les plus graves du changement climatique.

Les PEID seront confrontés à des défis majeurs spécifiques au cours des prochaines années. Les parlementaires participant à l'Assemblée de l'UIP ont présenté divers exemples de phénomènes dus aux changements climatiques qui affectent déjà la vie des populations qu'ils représentent. Par exemple, des villages doivent être déplacés en raison de l'élévation du niveau de la mer aux Fidji et dans d'autres petits Etats insulaires du Pacifique, et la pénurie d'eau et la désertification menacent le bien-être et la survie de nombreuses personnes en Afrique et au Moyen-Orient.

Henk Rogers, invité spécial et fondateur de la Blue Planet Foundation à Hawaï, a souligné comment les enfants ont le pouvoir de changer notre façon de vivre lorsqu’ils influencent leurs familles et la société qui les entoure. Il a également insisté sur l'importance de partenariats solides. Par exemple, à Hawaï, une loi a été adoptée pour promouvoir les énergies propres en partenariat avec les sociétés d'électricité.

Depuis de nombreuses années, l'UIP réclame des mesures législatives sur la lutte contre les changements climatiques et la réduction des risques. Depuis 2009, elle organise des réunions parlementaires lors de chaque Conférence mondiale des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP) pour accroître la contribution parlementaire aux négociations mondiales. Avec l'adoption de cette résolution d'urgence, l'UIP mobilisera ses Parlements membres lors de la COP24, qui se tiendra à Cracovie, en Pologne, vers la fin de cette année.

La 139ème Assemblée de l'UIP a réuni plus de 1500 délégués, dont 56 Présidents de parlement, 52 Vice-Présidents et plus de 750 parlementaires. Les femmes parlementaires représentaient 33 % de l'ensemble des parlementaires présents, l'un des pourcentages les plus élevés dans le cadre d'une Assemblée de l'UIP. Les jeunes parlementaires de moins de 45 ans représentaient 19 % des parlementaires, alors que l'UIP suit pour la première fois cette statistique.


L'UIP est l'organisation mondiale des parlements nationaux. Nous travaillons avec les parlements pour sauvegarder la paix et favoriser un changement démocratique positif par le dialogue politique et l'action concrète.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Thomas Fitzsimons,
tél : +41 79 854 31 53 ou par courriel : press@ipu.org ou tf@ipu.org