Skip to main content
Communiqués de presse

#IPU139 : Mettre la science au cœur des parlements, de l'élaboration des politiques et de la paix

© UIP/Pierre Albouy

© UIP/Pierre Albouy

Plus de 1 300 parlementaires et collaborateurs parlementaires du monde entier se réuniront à Genève pour la 139ème Assemblée de l'UIP du 14 au 18 octobre. Sous le thème général de la science, de la technologie et de l'innovation, l'Assemblée abordera de nombreux sujets, notamment les fake news, le sexisme et le harcèlement dans les parlements, les droits de la l'homme, le désarmement, la lutte contre le terrorisme, les Objectifs du développement durable (ODD) et les migrations.

L'UIP rapproche les parlementaires du monde entier depuis bientôt 130 ans : la première Assemblée de l'UIP s'est tenue en 1889, à Paris, avec des parlementaires représentant 13 pays. La 139ème édition, qui aura lieu la semaine prochaine, réunira des délégués de près de 130 pays, dont 50 Présidents de parlement, 40 Vice-Présidents, et près de 700 parlementaires, dont 20 pour cent de jeunes parlementaires de moins de 45 ans et 33 pour cent de femmes.

Science, technologie, innovation

A l'heure où le fossé se creuse entre la science et la politique, où les politiques publiques sont façonnées par le populisme et l'émotion plutôt que par les données et les faits, les parlementaires se pencheront, lors du débat général de l'Assemblée, sur "le rôle primordial des parlements dans la promotion de la paix et du développement à l'ère de l'innovation et du changement technologique". Parmi les orateurs invités figurent Flavia Gianotti, Directrice générale du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) et Henk Rogers, fondateur et Président du conseil de la fondation Blue Planet.

L'égalité entre les sexes dans les domaines scientifique et technologique sera l'un des thèmes abordés au Forum des femmes parlementaires de l'UIP, un sujet d'actualité après l'attribution tripartite du Prix Nobel de physique 2018 à Donna Strickland, la troisième femme seulement à avoir reçu ce prix.

L'impact de la technologie sur l'information et la responsabilité des parlements de contrôler les fake news feront également l'objet d'un débat entre parlementaires, journalistes, et universitaires.

En outre, l'Assemblée accueillera une Foire des connaissances comprenant des expositions du CERN, de Raspberry Pi, de Waterlex et de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA).

Mouvement #MeToo

Un an après le lancement du mouvement #MeToo, l'UIP lancera un rapport inédit sur la violence contre les femmes dans les parlements européens, en partenariat avec l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. Le rapport corrobore une étude réalisée par l'UIP en 2016, selon laquelle 82 pour cent des femmes parlementaires avaient subi une forme quelconque de violence psychologique à caractère sexiste. Ce nouveau rapport sera le premier d'une série d'études régionales de l'UIP visant à dresser un tableau global du sexisme, du harcèlement et de la violence à l'égard des femmes au parlement. Le rapport fournit également des exemples de ce que les parlements peuvent faire pour s'attaquer à ce problème.

Droits de l'homme

A l'occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme, une session spéciale sera organisée en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, en présence de personnalités politiques telles qu'Anwar Ibrahim (Malaisie) et Fawzia Koofi (Afghanistan).

Le Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'UIP, qui soutient Anwar Ibrahim et Fawzia Koofi depuis de nombreuses années, se réunira pour examiner les mesures à prendre pour défendre les autres parlementaires persécutés.

Lors de l'Assemblée, l'UIP lancera également un nouveau Guide à l'usage des parlementaires sur la liberté d'expression.

Désarmement, lutte contre le terrorisme et violence

Les parlementaires siégeant à la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP débattront de l'action parlementaire en matière de désarmement, de maîtrise des armements et de stratégies de non-prolifération pour les armes de destruction massive, les armes classiques et les technologies d'armement de demain.

En outre, la Commission examinera les moyens de prévenir la violence sexuelle dans les opérations de maintien de la paix de l'ONU.

En collaboration avec l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et le Bureau des Nations Unies de lutte contre le terrorisme, l'UIP animera également une réunion-débat sur la prévention du terrorisme et de l'extrémisme violent avec des témoignages de personnes directement affectées par ces phénomènes.

ODD

Les parlementaires membres de la Commission permanente du développement durable, du financement et du commerce débattront pour leur part du rôle du libre-échange équitable et de l’investissement dans la réalisation des ODD, ainsi que des mesures visant à inciter le secteur privé à mettre en œuvre ces Objectifs, notamment en ce qui concerne les énergies renouvelables.

Migration

A l'occasion de cette Assemblée, les parlementaires adopteront une résolution sur le renforcement de la coopération interparlementaire en matière de migration en vue de l'adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Le programme complet de la 139ème Assemblée de l'UIP est disponible ici.

Une conférence de presse de clôture aura lieu le jeudi 18 octobre à 13 h 15 dans la Salle de presse n° 1 du Palais des Nations.


L'UIP est l'organisation mondiale des parlements nationaux. Nous travaillons avec les parlements pour sauvegarder la paix et favoriser un changement démocratique positif par le dialogue politique et l'action concrète.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Thomas Fitzsimons, tél : +41 79 854 31 53 ou par courriel : press@ipu.org ou tf@ipu.org