L'UIP se rapproche de l'universalité à l'occasion de son 130e anniversaire

L'UIP se rapproche de l'universalité à l'occasion de son 130e anniversaire
Communiqués de presse
Geneva

Le 30 juin, l'UIP célébrera son 130anniversaire et ce sera la Journée internationale du parlementarisme. Ce qui a débuté en 1889 par un petit groupe de parlementaires désireux de promouvoir la paix au moyen de la diplomatie et du dialogue parlementaires, est devenu aujourd'hui l'Organisation mondiale des parlements nationaux. D'ici la fin de 2019, l'UIP se rapprochera de son objectif d'universalité, en comptant 180 Parlements nationaux membres, 12 instances parlementaires supranationales Membres associées et un nombre croissant de parlementaires qui participent à ses réunions.

« La démocratie, les droits de l'homme, le multilatéralisme et l'état de droit sont de plus en plus menacés dans le monde d'aujourd'hui. Il est donc urgent de prendre les devants et de donner un nouveau sens à nos institutions, de les mettre au service des peuples que nous représentons », a déclaré Gabriela Cuevas Barron, la Présidente de l'UIP. « L'UIP est déterminée à renforcer la diplomatie parlementaire en tant que principal moteur du dialogue politique pour la paix et le développement, et à contribuer par là même au renforcement de la démocratie dans le monde. Celle-ci ne peut véritablement fonctionner que si les parlements sont efficaces, dynamiques et transparents, et contribuent au bien-être de tous, en particulier celui des femmes et des jeunes. C'est pourquoi l'UIP, 130 ans après sa création, est aujourd'hui, plus que jamais, indispensable. »

« L'UIP a résisté à l'épreuve du temps, ne cessant de croître depuis 13 décennies et de s'adapter aux enjeux mondiaux », a déclaré Martin Chungong, Secrétaire général de l'UIP. « Cependant, malgré notre croissance, nous n'avons jamais perdu de vue les principes de nos fondateurs – l'importance d'être un forum ouvert consacré au dialogue et à la diplomatie parlementaires pour résoudre les différends et aider à jeter des ponts entre les nations. »

Sous le slogan général 130 ans d'action en faveur des parlementaires, l'UIP célébrera son anniversaire de plusieurs manières.

Le jour-même, le dimanche 30 juin 2019, les Présidents des récentes et futures Assemblées de l'UIP se réuniront au sein d'un "quintette" des dirigeants actuels de l'UIP. Mme Valentina Matvienko, Présidente du Conseil de la Fédération de Assemblée fédérale de la Fédération de Russie et Présidente de la 137e Assemblée de l'UIP (Saint-Pétersbourg, octobre 2017), Mme Gabriela Cuevas Barron, Présidente de l'UIP et Présidente des 138e et 139e Assemblées de l'UIP (Genève, mars et octobre 2018), M. Ahmad Bin Abdulla Bin Zaid Al Mahmoud, Président du Conseil de la choura du Qatar et Président de la 140e Assemblée de l'UIP (Doha, avril 2019), et Mme Maja Gojković, Présidente de l'Assemblée nationale de la République de Serbie et Présidente de la 141e Assemblée de l'UIP (Belgrade, octobre 2019), rejoindront M. Martin Chungong au Siège de l'UIP, à la Maison des Parlements, à Genève.

Les Présidents et les dirigeants de l'UIP débattront de la pertinence des valeurs et des principes fondateurs de l'UIP après 130 ans, des réalisations des précédentes Assemblées et des actions futures.

Les Parlements membres de l'UIP du monde entier célébreront cet anniversaire. Des parlementaires britanniques participeront, avec leurs homologues français, à la reconstitution de la première réunion fondatrice de l'UIP en 1889, à Paris, le jeudi 27 juin.

Le Parlement hongrois, l'un des Membres fondateurs de l'UIP, a émis un timbre commémoratif spécial pour le 130e anniversaire de l'UIP, comme l'a également fait le Parlement russe. D'autres Parlements membres de l'UIP, de l'Autriche au Zimbabwe, organiseront des expositions ou des manifestations spéciales pour marquer cet anniversaire.

Les Membres de l'UIP contribueront également à la production d'un livre anniversaire spécial ainsi qu'à l'élaboration d'une charte consacrée à la diplomatie parlementaire.

Afin de souligner les liens étroits qui unissent l'UIP à l'ONU, une exposition intitulée 1889-2019 : célébration des 130 ans de l'UIP sera présentée à l'Office des Nations Unies à Genève, du 24 juin au 12 juillet, et au Siège des Nations Unies à New York, du 20 juin au 20 juillet.

Faits et chiffres concernant l'UIP

L'UIP a été fondée le 30 juin 1889, à Paris, comme la première organisation politique multilatérale au monde, avec pour objectif d'encourager la coopération et le dialogue entre toutes les nations.

Elle a été fondée par deux parlementaires – l'un britannique, William Randal Cremer, et l'autre français, Frédéric Passy. Passy a remporté le premier prix Nobel de la paix en 1901, suivi de Cremer en 1903.

En 1899, l'UIP a contribué à la création de la Cour permanente d'arbitrage de La Haye, qui est toujours opérationnelle aujourd'hui.

Depuis les années 1950, l'UIP a fourni une assistance technique à plus de 100 parlements. À ce jour, 120 parlements nationaux ont adhéré aux Principes communs en matière d'assistance aux parlements de l'UIP.

L'UIP s'emploie à autonomiser les femmes parlementaires depuis la Conférence de l'UIP de 1921 à Stockholm, où les femmes déléguées ont été accueillies pour la première fois.

En 1974, l'UIP a innové dans le domaine de l'égalité des sexes, en créant un programme spécifique et en commençant à recueillir des données sur les femmes en politique, devenant ainsi une référence en la matière. Le pourcentage de femmes au sein des parlements est passé de 11,3 pour cent en 1995 à 24 pour cent aujourd'hui.

En 1976, l'UIP a créé le Comité des droits de l'homme des parlementaires, seul mécanisme international au monde dont la mission est de défendre les droits fondamentaux des parlementaires. Au fil des décennies, le Comité a apporté son aide à des centaines de parlementaires dont les droits de l'homme ont été bafoués. Elle est actuellement saisie des dossiers de plus de 500 parlementaires d'une quarantaine de pays.

En 1994, l'UIP a publié la Déclaration sur les critères pour des élections libres et régulières.

En 1997, l'UIP a adopté la Déclaration universelle sur la démocratie.

En 2010, l'UIP a créé le Forum des jeunes parlementaires, un mécanisme international visant à favoriser la participation des jeunes à la démocratie. En suivant l'exemple de l'UIP, certains pays ont maintenant instauré des quotas et des objectifs électoraux, abaissé l'âge d'éligibilité et mis en place des réseaux de jeunes parlementaires. 

Depuis qu'elle a commencé à organiser ses séminaires régionaux sur les Objectifs de développement durable en 2015, l'UIP a mobilisé près de la moitié des parlements du monde pour qu'ils prennent des mesures notamment dans les domaines des changements climatiques et d'une meilleure santé pour tous.

Cent trente ans après sa création, l'UIP offre toujours un espace mondial unique consacré à la diplomatie parlementaire en réunissant autour de la table des parties opposées, par exemple l'Est et l'Ouest pendant la Guerre froide, les protagonistes du Moyen-Orient, et la Corée du Nord et la Corée du Sud.

Deux fois par an, l'UIP réunit plus de 1 500 délégués parlementaires et partenaires dans le cadre d'une assemblée mondiale.

 

Pour plus d'information, veuillez contacter Thomas Fitzsimons par courriel : press@ipu.org ou tf@ipu.org, ou par tél : +41 79 854 31 53