Skip to main content
Communiqués de presse

Les jeunes à l'honneur pour la Journée internationale du parlementarisme

IDP21

©

Le 30 juin, l'UIP et ses Parlements membres marqueront la Journée internationale du parlementarisme par un certain nombre d'événements axés sur l'autonomisation des jeunes, faisant suite au lancement récent de la campagne de l'UIP Oui à plus de jeunes au parlement !

Bien que relativement épargnés par la maladie elle-même, les jeunes ont été gravement touchés par la pandémie de COVID-19 à d'autres égards, notamment par un accès limité à l'éducation, des perspectives d'emploi réduites et une hausse des problèmes de santé mentale. Les mesures mises en place pendant la pandémie ne sont pas toujours adaptées aux besoins des jeunes, entraînant une désaffection politique ou, au mieux, une apathie politique chez certains jeunes, ce qui peut affaiblir la confiance dans les institutions démocratiques.

La pandémie a également mis en évidence la représentation insuffisante des jeunes en politique, puisque, selon les dernières données de l'UIP, seuls 2,6 pour cent des parlementaires dans le monde ont moins de 30 ans, alors que, selon les estimations, la moitié de la population mondiale appartient à ce groupe démographique.

La campagne de l'UIP a pour but de contribuer à combler cette lacune en mobilisant les parlementaires et les dirigeants de tous âges pour qu'ils agissent en vue de rajeunir leurs parlements.

La campagne Oui à plus de jeunes au parlement ! est fondée sur six engagements définis par de jeunes parlementaires comme étant les moyens les plus efficaces d'autonomiser les jeunes qui aspirent à des fonctions parlementaires. Ces engagements comprennent la promotion de quotas pour les jeunes, l’alignement de l'âge requis pour se présenter aux élections sur celui du droit de vote et l'organisation de programmes de mentorat entre de jeunes responsables politiques et leurs homologues plus expérimentés.

En 2010, les Parlements membres de l'UIP ont adopté une résolution sur la participation des jeunes au processus démocratique. Cette résolution a conduit à la création du Forum des jeunes parlementaires de l'UIP, le premier organe mondial pour les parlementaires les plus jeunes dans le monde. Elle a également marqué le début du travail de recherche de l'UIP visant à recueillir des données et des informations sur la représentation des jeunes dans les parlements afin de mesurer les progrès accomplis.

En 2018, l'UIP est devenue la première organisation internationale à mettre en place des mesures incitatives pour encourager davantage de jeunes parlementaires à assister à ses réunions. Par exemple, les délégations qui incluent des jeunes parlementaires dans leurs délégations aux Assemblées de l'UIP bénéficient de votes et de temps de parole supplémentaires.

La Journée internationale du parlementarisme de 2021 est l'occasion d'attirer l'attention sur cette action et de renforcer l’engagement des Membres de l'UIP et des jeunes dans la politique grâce à la campagne Oui à plus de jeunes au parlement !

Partout dans le monde, les Parlements membres de l'UIP célébreront cette journée par des événements et des initiatives. Plusieurs parlements, dont ceux de l'Autriche, d' Egypte, de l'Équateur et du Pakistan, vont promouvoir l'autonomisation des jeunes et lancer la campagne dans leurs pays respectifs.

Le jour même, la Société de musique de chambre des Nations Unies organisera un concert en ligne intitulé Empowering youth in a time of pandemic (Autonomiser les jeunes en temps de pandémie) à 9 heures (HAE), à voir sur YouTube et UN Web TV.

Quant au Parlement néo-zélandais, il a récemment lancé une nouvelle initiative visant à inciter les jeunes à s'engager en politique. Le Change Makers' Prize est un concours destiné à inspirer les jeunes de toute la Nouvelle-Zélande à exprimer leur opinion sur une question qui les concerne ou qui concerne leur communauté.

Le Parlement de l'Ouzbékistan fait la promotion de la campagne de l'UIP en faveur des jeunes pour donner suite à la visite, la semaine dernière, du Secrétaire général de l'UIP, Martin Chungong. Le Président de l'Ouzbékistan prévoit de s'adresser à la nation le 30 juin, date qui correspond également à la Journée de la jeunesse dans le pays.

La Journée internationale du parlementarisme marque par ailleurs l'anniversaire de la création de l'UIP à Paris, le 30 juin 1889. Depuis cette première réunion d'un petit groupe de parlementaires de neuf pays seulement, l'UIP est devenue l'organisation mondiale des parlements nationaux.

Liens

Le message du Président de l'UIP

Le message du Secrétaire général de l'UIP

Sept choses que vous ne savez peut-être pas sur les parlements

***

L’Union interparlementaire (UIP) est l’organisation mondiale des parlements nationaux. Lorsqu’elle a été fondée il y a maintenant plus de 130 ans pour encourager la coopération et le dialogue entre toutes les nations, c’était la première organisation politique multilatérale à voir le jour. Elle compte aujourd’hui 179 Parlements membres et 13 organismes parlementaires régionaux. Elle œuvre pour la démocratie et aide les parlements à se renforcer, se rajeunir, se rapprocher de la parité hommes-femmes et à représenter la population dans toute sa diversité. Elle défend aussi les droits de l’homme des parlementaires par le biais d’un comité de parlementaires issus de toutes les régions du monde et dévoués à cette cause. Deux fois par an, elle convoque plus de 1 500 délégués parlementaires et partenaires à une assemblée mondiale afin d’apporter une dimension parlementaire à la gouvernance mondiale et notamment aux travaux de l’ONU, ainsi qu’à la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

***

Pour plus d'information, veuillez contacter Thomas Fitzsimons par courriel : press@ipu.org ou tf@ipu.org, ou par tél : +41 79 854 31 53