Skip to main content
Communiqués de presse

Martin Chungong réélu au poste de Secrétaire général de l’UIP

IPU143

©UPI

Lors de la 143e Assemblée de l'UIP, qui s'est tenue à Madrid (Espagne) la semaine dernière, Martin Chungong a été réélu à l'unanimité pour un troisième mandat de quatre ans en tant que Secrétaire général de l'UIP.

M. Chungong a été élu pour la première fois en 2014 et il est le huitième secrétaire général de l'UIP depuis la fondation de l'organisation en 1889. De nationalité camerounaise, il est le premier non-Européen et le premier Africain à être Secrétaire général de l'UIP.

Martin Chungong a déclaré : "Je tiens à remercier les Membres de l'UIP pour leur soutien à ma réélection. Mon nouveau mandat sera placé sous le signe du changement positif et de la transformation visant à renforcer la résilience, alors que nous entrons dans un nouveau cycle de la Stratégie de l'UIP. Le monde est confronté à d'énormes défis, tels que les menaces qui pèsent sur la démocratie, l'urgence climatique et les inégalités sociales et économiques profondes, exacerbées par la pandémie de COVID-19. L'UIP a un rôle clé à jouer dans la mobilisation des parlementaires du monde entier pour relever ces défis et je suis honoré d'être son Secrétaire général."

Le Secrétaire général est chargé de la gestion de l'UIP et doit rendre compte au Conseil directeur de l'UIP, son organe de décision plénier. En étroite collaboration avec le Président, le Secrétaire général joue un rôle essentiel dans la définition et la mise en œuvre de l'orientation stratégique de l'UIP.

Martin Chungong a commencé sa carrière professionnelle à l'Assemblée nationale du Cameroun, où il a occupé diverses fonctions pendant 14 ans. Parallèlement, il a enseigné la linguistique et la traduction aux universités de Buea et de Yaoundé, au Cameroun.

Il a rejoint l'UIP en 1993, en soutenant tout d'abord les parlements des pays en transition ou sortant d'un conflit, au lendemain de la chute du mur de Berlin. Il a ensuite été Directeur de la promotion de la démocratie de 2005 à 2011 et Directeur de la Division des programmes de 2011 à 2014. Il a également été Secrétaire de la Commission permanente de la démocratie et des droits de l'homme de l'UIP pendant huit ans. Il a été nommé Secrétaire général adjoint en 2012.

Défenseur de longue date de l'égalité des sexes, Martin Chungong est le Président du Conseil consultatif mondial des Champions internationaux de l'égalité des sexes, un réseau de leaders mondiaux engagés en faveur de l'égalité des sexes dans leurs institutions. Il est également un champion du Programme des Nations Unies pour mettre fin à la violence contre les femmes dans les conflits armés. En 2021, l'Université d'État de l'Arizona a désigné Martin Chungong comme son premier Champion masculin du changement dans le cadre de l'ODD 5.

Il est également le Représentant parlementaire au Comité de pilotage du Partenariat mondial pour une coopération efficace au développement.

M. Chungong a été nommé par le Secrétaire général de l'ONU pour faire partie du Groupe de direction de l'initiative Renforcer la nutrition (SUN), une équipe de leaders mondiaux qui s'efforcent d'orienter les efforts du mouvement SUN vers l'élimination de toutes les formes de malnutrition. En outre, il siège au conseil d'administration du Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l'enfant.

L’UIP a eu huit secrétaires généraux au cours de ses 132 ans d'histoire. Deux d'entre eux – le Norvégien Christian Lange et le Suédois Albert Gobat – figurent parmi les huit personnalités de l'UIP qui ont reçu le prix Nobel de la paix.

***

L’Union interparlementaire (UIP) est l’organisation mondiale des parlements nationaux. Lorsqu’elle a été fondée il y a maintenant plus de 130 ans pour encourager la coopération et le dialogue entre toutes les nations, c’était la première organisation politique multilatérale à voir le jour. Elle compte aujourd’hui 179 Parlements membres et 13 organismes parlementaires régionaux. Elle œuvre pour la démocratie et aide les parlements à se renforcer, se rajeunir, se rapprocher de la parité hommes-femmes et à représenter la population dans toute sa diversité. Elle défend aussi les droits de l’homme des parlementaires par le biais d’un comité de parlementaires issus de toutes les régions du monde et dévoués à cette cause. Deux fois par an, elle convoque plus de 1 500 délégués parlementaires et partenaires à une assemblée mondiale afin d’apporter une dimension parlementaire à la gouvernance mondiale et notamment aux travaux de l’ONU, ainsi qu’à la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Pour plus d'information, veuillez contacter Thomas Fitzsimons par courriel : press@ipu.org ou tf@ipu.org, ou par tél : +41 79 854 31 53