Skip to main content

Septième édition

Bulletin de l'innovation de l'UIP

Le bulletin électronique trimestriel du Centre pour l'innovation au parlement

Précédente
Septième édition
Bulletin de l'innovation

Septième édition

Bienvenue à la septième édition du Bulletin de l'innovation. Cette édition examine comment les parlements ont adapté leur mode de fonctionnement durant la pandémie afin de préserver les systèmes de démocratie parlementaire, en mettant l'accent sur les parlements du Bahreïn, du Chili et des Fidji, ainsi que sur les parlements des pays du Pacifique. Elle traite également du vote à distance historique qui a eu lieu lors du récent Conseil directeur de l'UIP, au cours duquel 394 parlementaires de 142 pays ont voté pour élire le nouveau président de l'UIP.

Nous vous proposons des actualités sur les pôles régionaux Données ouvertes, Transparence, Gouvernance des TIC, ainsi que sur les Pôles hispanophone et Afrique australe.

Contributions au bulletin

Nous publions des exemples d'innovation au parlement sur Twitter en utilisant les hashtags #innovation #parlement. Comme nous, vous pouvez utiliser ces hashtags, ou envoyez-nous des exemples de bonne pratiques que nous pouvons partager !

Avez-vous un exemple de méthodes de travail parlementaires innovantes à partager dans le Bulletin de l'innovation ? Faites-le nous savoir via ce formulaire en ligne ou par e-mail à innovation@ipu.org .

L'innovation dans les méthodes de travail du parlement

Le Conseil de la choura du Bahreïn applique le principe de précaution pendant la pandémie de COVID-19

Le déclenchement de la pandémie de COVID-19 a compliqué la situation du Bahreïn, le contraignant, comme ailleurs, à miser sur le télétravail et les opérations à distance. Il est désormais d'importance fondamentale d'instaurer des nouveaux systèmes et des cadres novateurs permettant au parlement d'accomplir sa mission. Il est essentiel de disposer d'un accès facilité à la technologie, tout particulièrement dans le secteur des télécommunications. Le Conseil de la choura du Bahreïn, qui avait déjà prévu et mis au point des systèmes susceptibles de soutenir les parlementaires, a réussi à continuer à fonctionner en relevant le défi de la distanciation physique et du télétravail.
Lire la suite

Étude de cas : République des Fidji

Bien que la région du Pacifique ait été très peu touchée par la COVID-19, les parlements de la région n'en sont pas sortis indemnes. Cette étude de cas décrit les efforts consentis par le Parlement des Fidji pour continuer à fonctionner pendant la pandémie.
Lire la suite

Les parlements du Pacifique en période de pandémie

La région Pacifique est composée de milliers d'îles disséminées dans un vaste océan. Les parlements de la région sont confrontés à des défis particuliers en matière de technologies de l'information et de la communication (TIC). Heureusement, une large part de la région du Pacifique n'a pas été touchée par la COVID-19. Un certain nombre de petites îles ont rapidement instauré un état d'urgence, fermé leurs frontières et imposé des quarantaines pour protéger les groupes vulnérables dont les infrastructures sanitaires sont fragiles. Le présent article dresse un bilan de l'expérience des parlements du Pacifique concernant la lutte contre la pandémie et met en lumière les difficultés rencontrées, mais aussi les solutions trouvées et la collaboration qui s'instaure.
Lire la suite

Chambre des députés du Chili : le Congrès en temps de pandémie

La pandémie provoquée par le coronavirus a eu de fortes répercussions sur la vie de nos concitoyens, tant sur le plan économique que social. Le parlement a donc dû prendre de toute urgence des mesures draconiennes pour répondre aux demandes nouvelles des citoyens en ces temps complexes de pandémie. À la mi-mars, la Chambre des députés du Chili s'est vue contrainte de charger son service informatique de revoir de fond en comble ses objectifs et projets annuels en se donnant comme finalité de garantir la continuité à distance des activités régulières de la chambre, parmi lesquelles les débats, les votes et la gestion des documents nous sont apparus comme prioritaires.
Lire la suite

Comment l'UIP a géré le vote à distance lors de son Conseil directeur en ligne

L'UIP a décidé de réunir son Conseil directeur pour une session extraordinaire en ligne, qui a eu lieu du 1er au 4 novembre 2020. La pièce maîtresse de cette réunion en ligne était l'élection à distance du nouveau Président de l'UIP. Finalement, l'élection s'est déroulée sans anicroche les 1er et 2 novembre. Pendant 24 heures, 394 parlementaires de 142 pays, soit une participation de 97 pour cent des membres du Conseil directeur habilités à voter, ont exprimé leurs suffrages en ligne. Dans le présent article, nous décrivons les grandes caractéristiques techniques de l'organisation de ce vote en ligne et en tirons les principaux enseignements.
Lire la suite

Updates from the hubs

Thématique

Révision et réalignement des résultats du pôle pour 2021

Pôle sur les données ouvertes

Le Pôle sur les données ouvertes, en coordination avec le Secrétariat du Centre pour l'innovation au parlement (CIP), a revu les résultats escomptés de son projet de Cloud interparlementaire de données ouvertes en raison de la pandémie et des désordres qu'elle a provoqués. À court terme, le pôle souhaite atteindre deux objectifs : 1) une série de vidéos destinée à un public ne faisant pas partie du groupe G1 et 2) une seconde réunion en ligne du pôle pour débattre du nouveau calendrier du projet.  

Vidéos : Outre ses vidéos actuelles sur le site web de données ouvertes, le pôle en produira de nouvelles, destinées aux parlements ne faisant pas partie du groupe G1. Les nouvelles vidéos en anglais, français et espagnol inciteront ces parlements à contribuer aux activités du pôle et au projet de cloud de données ouvertes. La Chambre des députés brésilienne, qui fournira certains éléments (notamment le scénario, les images et le son), proposera aux membres du pôle de figurer dans les vidéos, qui seront produites entre novembre 2020 et mai 2021 sur la base d'une série de réunions virtuelles avec les membres du pôle. Les objectifs de ces vidéos sont les suivants :

Pour les responsables : expliquer le raisonnement sous-tendant le projet de cloud de données ouvertes et en présenter certains pans, en donnant notamment un aperçu des principaux résultats escomptés, du calendrier de mise en œuvre et des avantages que ce projet devrait présenter pour les parlements et la société.

Pour le personnel technique : présenter les grandes lignes de tout ce qui précède, donner un aperçu technique plus détaillé de la structure des fichiers de données ouvertes et des technologies d'échange de données et montrer comment utiliser les moteurs de recherche et les échantillons de données ouvertes, y compris lorsque l'utilisateur final mène des recherches législatives et des analyses comparatives.

Pour les utilisateurs : décrire la logique du projet et présenter ses principaux avantages pour les parlements et la société en montrant de façon détaillée comment les parlementaires et les conseillers juridiques, par exemple, pourront tirer le meilleur parti des moteurs de recherche et comment les chercheurs universitaires et autres pourront mettre à profit les données ouvertes lorsqu'ils rédigeront des analyses comparatives de la législation. 

Seconde réunion du Pôle sur les données ouvertes : Outre ces vidéos, le Pôle sur les données ouvertes souhaite tenir une seconde réunion en ligne en mars 2021. La réunion en présentiel dans un premier temps prévue à Ottawa en mai 2020 a été reportée en raison de la pandémie. Cette réunion aura pour objectif d'examiner les définitions techniques les plus récentes (ce qui représente 20 pour cent de l'ordre du jour établi pour Ottawa) et de débattre des solutions permettant de collaborer sur la base d'un calendrier hybride prévoyant aussi bien des réunions en présentiel qu'en ligne.

Pôle sur les données ouvertes

Préparation de la réunion inaugurale du pôle

Pôle sur la transparence

L'axe conceptuel du Pôle sur la transparence a été validé par le Président et le Directeur général de la Knesset. L'équipe du pôle prépare actuellement une réunion inaugurale en ligne, prévue à la mi-décembre. Au cours de cette réunion, un petit groupe de six secrétaires généraux (ou leur équivalent) dressera un état des lieux de la transparence parlementaire et des tendances connexes et réfléchira à l'impact de cette évolution sur l'ouverture et les activités parlementaires. Cette analyse servira de fondement à la formulation de la vision et des objectifs du pôle, ainsi qu'à la définition de ses modalités futures de travail. Une réunion de suivi devrait permettre aux responsables du Pôle sur la transparence d'élaborer un plan de travail et de définir les activités permettant sa mise en œuvre.

Pôle sur la transparence

Le Parlement européen et l'UIP officialisent leur coopération concernant le Pôle Gouvernance des TIC

Pôle sur la gouvernance des TIC

Le 9 octobre 2020, les secrétaires généraux du Parlement européen (M. Klaus Welle) et de l'Union interparlementaire (M. Martin Chungong) ont signé un protocole d'accord relatif à la coopération envisagée dans le cadre du Pôle Gouvernance des TIC.  

Ce pôle, créé par le Parlement européen, est un réseau d'experts internationaux couvrant des domaines tels que la stratégie informatique, sa planification et son efficacité. Il mobilise au quotidien les connaissances là où elles sont requises. Le pôle héberge une plateforme d'apprentissage en ligne actuellement utilisée par plus de 50 organisations ou parlements. Cette plateforme aide les parlements à améliorer leur gouvernance informatique en leur permettant d'auto-évaluer leur maturité numérique et de mettre en œuvre d'autres bonnes pratiques. Outre l'apprentissage en ligne, le pôle envisage de lancer des activités de renforcement des capacités en collaboration avec les pôles régionaux du CIP. 

Le Secrétariat du CIP et l'équipe de coordination du pôle discutent actuellement des solutions permettant de développer des synergies avec les autres pôles thématiques et régionaux du CIP en 2021. 

Pôle sur la gouvernance des TIC
Régional

Les parlements hispanophones d'Amérique latine intensifient le partage de leurs connaissances en matière d'innovation grâce à des webinaires régionaux

Pôle hispanophone

Depuis le mois de juin, le Pôle hispanophone a organisé quatre webinaires régionaux. Les informations communiquées par divers membres du pôle ont donné des indications précieuses sur les mesures prises par les parlements hispanophones pour lutter contre la pandémie.

  • 19 juin : Date de la première réunion du Pôle hispanophone, organisée par le CIP et la Chambre des députés chilienne, avec le soutien du National Democratic Institute. En tant qu'hôte du Pôle, la Chambre des députés a présenté le concept qui le sous-tend. Parmi les participants se trouvaient des directeurs et des hauts responsables des services informatiques des parlements hispanophones de la région. Le CIP a donné un aperçu mondial des mesures de lutte contre la pandémie. Chaque parlement a ensuite brièvement exposé sa situation actuelle et les solutions technologiques mises en œuvre pour assurer la continuité de ses activités.
  • 24 août : A l'occasion de la deuxième réunion du Groupe, M. C. Prieto (Directeur du service informatique de l'Assemblée nationale de l'Équateur) a présenté une étude de cas décrivant la transition par laquelle est passée son assemblée dans l'optique de travailler davantage à distance et d'organiser des plénières en ligne.
  • 21 septembre : Lors de la troisième réunion, M. Juan Manuel Cheppi (Secrétaire général de la Chambre des députés argentine) a décrit les innovations mises en place par son assemblée pour faire face à la pandémie de COVID-19. Il a également évoqué l'impact de la pandémie sur l'administration parlementaire et les perspectives à long terme que les initiatives novatrices du parlement ouvraient. Ces perspectives pourraient être intégrées dans la planification stratégique future.

2 novembre : Lors de la quatrième réunion, M. Andy Williamson (qui s'exprimait au nom du CIP) a fait un point actualisé des mesures adoptées pour lutter contre la pandémie. La réunion a porté prioritairement sur la Chambre des députés chilienne, ses nouvelles pratiques et leurs importantes répercussions sur les activités et la vie parlementaires. Elle a aussi permis d'échanger des avis concernant les perspectives d'avenir.

Pôle hispanophone

Les parlementaires membres du FP-SADC discutent des politiques d'utilisation des technologies après la pandémie

Pôle pour l'Afrique australe

Le premier webinaire régional a abordé les mesures initialement prises par les parlements du pôle pour lutter contre la pandémie. Après cette réussite, le pôle a tenu le 26 octobre, toujours dans le contexte de la pandémie, une seconde réunion régionale consacrée à la coopération interparlementaire par l'intermédiaire du FP-SADC[1], ainsi qu'à la nécessité pour les parlements d'adopter des technologies permettant de tenir des réunions en ligne.

Le Secrétaire général du FP-SADC a ouvert la réunion. Les directeurs et les hauts responsables des services informatiques des parlements membres du FP-SADC ont alors présenté leurs interventions. La réunion avait pour objectif de définir les critères fondamentaux des politiques permettant de déterminer l'utilisation des nouvelles technologies à l'issue de la pandémie de COVID-19. Elle visait également à consolider les innovations adoptées par les parlements membres pour permettre aux parlementaires de remplir leur mission malgré la pandémie. Les problèmes de connectivité, d'infrastructure et de systèmes de gestion des réunions, ainsi que les tendances telles que la 5G et l'informatique en nuage haute performance, en train de faire leur apparition, ont été longuement débattus.

Les participants ont discuté des perspectives et des défis de la pandémie, mais aussi de l'adoption des nouvelles technologies. L'état de l'infrastructure informatique, l'inadéquation entre la largeur de bande disponible et la tenue de visioconférences, ainsi que les systèmes internes, figurent au nombre des difficultés les plus importantes. La réunion s'est conclue par une discussion portant sur le positionnement du FP-SADC concernant ces technologies, ainsi que sur les solutions permettant de former efficacement les parlementaires (au moyen de plateformes en ligne) aux nouvelles technologies influant sur la façon dont ils accomplissent leur mission.

 

[1] Forum parlementaire de la Communauté de développement de l'Afrique australe

Pôle pour l'Afrique australe