Commission permanente de la démocratie et des droits de l’homme

Commission permanente de la démocratie et des droits de l’homme

image

Photo : ytulauratambien/CCBY

Partout dans le monde, les hommes se battent pour la démocratie et pour leurs droits, qui continuent à être menacés, de nombreuses manières et dans maintes régions.

Face à ces menaces, notre Commission permanente de la démocratie et des droits de l’homme œuvre à la promotion de la démocratie et à la protection des droits de l’homme en faveur de l’ensemble de la société. Son travail relève de notre engagement global pour les droits de l’homme et l’instauration de la démocratie.

La Commission analyse les défis futurs et actuels en matière de démocratie et des droits de l’homme. Elle propose des actions parlementaires dans ces domaines aux échelons national et international par l’intermédiaire de résolutions politiques qu’elle présente une fois par année et qui sont adoptées par l’ensemble des Membres de l’UIP.

Garantir la liberté d’expression, respecter la vie privée à l’ère numérique et utiliser les médias sociaux en tant qu’outils utiles pour la promotion de la démocratie, tels sont les défis créés par l’utilisation des nouvelles technologies, pour ne citer que ceux-ci. La Commission se penche sur ces défis ainsi que sur d’autres questions telles que la participation des jeunes à la vie politique, la protection des enfants migrants, et le droit des femmes, des nouveau-nés et des enfants à la santé. Les résolutions qu’elle a adoptées sur de nombreuses questions ont souvent donné lieu à des programmes de travail globaux de l’UIP à tous les niveaux national, régional et mondial.

Elle est l’une de nos quatre Commissions permanentes se réunissant à l’occasion de notre Assemblée, qui a lieu deux fois par an. Tous les Parlements membres sont invités à y jouer un rôle actif en proposant des thèmes à inscrire à l’ordre du jour de la Commission et en faisant valoir leurs points de vue dans le cadre des débats et des projets de résolutions. 

La Commission est dirigée par un Bureau composé de 18 membres comptant des représentants de l’ensemble des groupes géopolitiques. Ce Bureau participe à l’établissement de l’ordre du jour de chaque session et propose un programme de travail à la Commission.