Skip to main content

Comité des droits de l'homme des parlementaires

Chaque année, de nombreux parlementaires partout dans le monde font face à des violences, à des mauvais traitements, voire sont tués. Le Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'UIP a pour objectif de les protéger et de les défendre. Seul mécanisme international doté d'un tel mandat, il a fait ses preuves en matière d'assistance concrète aux parlementaires qui sont victimes de violences.

Pour avoir plus d’information sur les cas actuellement examinés par le Comité, consultez la carte interactive ci-dessous.

Le Comité organise des auditions, envoie des missions et participe aux procès en qualité d’observateur. Lors des Assemblées de l’UIP, les positions du Comité sont approuvées et relayées par l’ensemble des Membres de l’UIP par l’intermédiaire de son Conseil directeur, soulignant par là même l’importance de la solidarité parlementaire. Le Comité n’abandonne jamais tant qu’une solution satisfaisante n’a pas été trouvée. 

Veuillez utiliser ce formulaire afin de signaler un parlementaire en danger.

Le Comité est composé de dix membres de toutes les régions du monde, lesquels participent à titre individuel plutôt que national. Ils sont sélectionnés en fonction de leur compétence et de leur engagement en faveur des droits de l'homme.

Composition

Mme A. Reynoso

Mexique
Président(e)
jusqu'à janv 2023
Fin du mandat: oct 2024

M. S. Cogolati

Belgique
Vice-Président(e)
Fin du mandat: mars 2026

M. B. Mbuku Laka

République démocratique du Congo
Membre
Fin du mandat: mars 2026

M. E. Blanc

France
Membre
Fin du mandat: mars 2027

Mme L. Quartapelle

Italie
Membre
Fin du mandat: mars 2026

Mme M.G. Odhiambo

Kenya
Membre
Fin du mandat: oct 2027

Mme A. Gerkens

Pays-Bas
Membre
Fin du mandat: oct 2027

M. M. Hussain Sayed

Pakistan
Membre
Fin du mandat: oct 2027

Mme C. Asiaín Pereira

Uruguay
Membre
Fin du mandat: mars 2026

M. H. Kamboni

Zambie
Membre
Fin du mandat: oct 2027

Carte interactive des cas de parlementaires en danger

Legend
Regardez la vidéo sur le travail du comité

Les Parlements nationaux et les citoyens doivent être solidaires pour mettre fin aux violations des droits des parlementaires. Il faut persévérer et ne jamais abandonner.