Conférence parlementaire sur l'Organisation mondiale du commerce

Conférence parlementaire sur l'Organisation mondiale du commerce

image

World trade policies affect billions of people across the planet. Photo: ©IITA/CCBY

La Conférence parlementaire sur l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a pour objectif d’aider les parlementaires à mieux comprendre le fonctionnement de l’OMC en tant qu’organisation majeure dotée d’un pouvoir de règlementation. Conçue en tant que plateforme d’échange d’opinions, d’informations et d’expériences, cette conférence vise à promouvoir l’action parlementaire conjointe en matière de commerce international, notamment pour ce qui est de la conclusion du Programme de Doha pour le développement et de la mise en œuvre des décisions ministérielles de Bali et de Nairobi. Grâce à cette interaction, le régime commercial mondial est plus transparent.

Pour les parlementaires, cette conférence est l’occasion de suivre le travail indispensable de l’OMC, à savoir l’établissement des règles du commerce mondial et le règlement de différends. L’OMC vise à promouvoir un commerce libre et équitable, à dynamiser le développement et à atténuer la pauvreté.

La Conférence parlementaire sur l’OMC évalue l’efficacité et l’équité des activités de l’OMC, et améliore le dialogue entre les gouvernements, les parlements et la société civile. En outre, elle vise à renforcer les compétences des parlements sur les questions de commerce international et cherche à influer sur le cours des discussions à l'OMC.

Les sessions de la Conférence parlementaire ont lieu une fois par an à l’occasion des Conférences ministérielles de l’OMC. Des centaines de parlementaires du monde entier y participent.

L’UIP et le Parlement européen organisent des sessions parlementaires dans le cadre du Forum public annuel de l'OMC. A cette occasion, des représentants de gouvernements, de parlements, de la société civile ainsi que des milieux universitaire, des affaires et des médias analysent le fonctionnement du système commercial et discutent de l’efficacité de l’OMC en tant qu’institution. Ces dernières années, le Forum public de l’OMC s’est penché notamment sur le commerce des ressources naturelles, l’agriculture, les services, les changements climatiques, le commerce inclusif ainsi que sur des questions de souveraineté nationale dans le cadre des négociations de l’OMC.

La conférence parlementaire a été fondée en 2003 conjointement par l’UIP et la Commission du commerce international du Parlement européen, qui co-préside le Comité de pilotage de la conférence. Ce dernier est composé de 22 parlements nationaux et autres assemblées et structures parlementaires régionales et internationales, notamment l’Association parlementaire du Commonwealth, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe ainsi que des représentants du Secrétariat de l’OMC. Chaque Parlement ou organisme membre choisit lui-même ses représentants.

Tous les Parlements membres de l’UIP sont conviés à la conférence, de même que les parlements d’Etats souverains membres de l’OMC mais pas de l’UIP. Pour leur part, le Parlement européen, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe ainsi que l’Association parlementaire du Commonwealth invite également des délégations. Les participants sont le plus souvent des membres de commissions permanentes et de comités restreints au sein de leurs parlements respectifs.

Des représentants des Membres de l’OMC sont invités aux sessions de la Conférence en qualité d’observateurs, mais avec un droit de parole. Le Comité de pilotage peut également inviter des observateurs issus d’autres organisations internationales.

image

World trade policies affect billions of people across the planet. Photo: ©IITA/CCBY