Les parlements doivent agir en réponse aux changements climatiques

Les parlements doivent agir en réponse aux changements climatiques
Actualités en bref

image

Les changements climatiques sont une des menaces les plus graves pesant sur le développement durable. © Issouf Sanogo/AFP

Les parlements doivent adopter des mesures plus fermes face aux effets des changements climatiques par le biais de leurs rôles législatif et de contrôle. C'était l'une des conclusions d'un séminaire régional de haut niveau, organisé conjointement par l'UIP et l'Assemblée nationale du Viet Nam, à Ho Chi Minh-Ville, du 11 au 13 mai. Le séminaire visait à aider les parlements de la région Asie-Pacifique dans la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Les discussions ont porté sur les changements climatiques, qui, selon Tòng Thị Phóng, Vice-Présidente de l'Assemblée nationale, sont une des menaces les plus graves pesant sur le développement durable dans la région Asie-Pacifique. Elle a en outre déclaré que la dégradation de l'environnement et les risques de catastrophe doivent faire partie de l'engagement parlementaire sur les changements climatiques.

"Les changements climatiques n'attendront pas que nous agissions. Ils continueront d'entraîner la destruction", a déclaré le Secrétaire général de l'UIP, Martin Chungong, en ajoutant que "le bien-être pour tous est essentiel".

Les parlementaires jouent un rôle crucial dans la transposition des ODD dans les lois et les politiques, et dans leur intégration dans les plans de développement nationaux au moyen d'objectifs propres au pays. Les participants ont souligné l'importance d'impliquer les citoyens dans l'élaboration de ces plans, en particulier les groupes vulnérables, qui subissent de manière disproportionnée les effets des changements climatiques.

En outre, les participants au séminaire ont discuté de l'impact des changements climatiques sur les femmes – qui sont souvent plus sévèrement touchées que les hommes – et sur la santé publique. Le document final appelle les parlements à promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes pour contribuer au développement durable. Il invite également les parlements à veiller à ce que des soins de santé abordables et de qualité soient accessibles à tous les citoyens, en particulier à ceux qui souffrent le plus des changements climatiques.

La contribution de l'UIP à l'intégration des ODD dans la législation a été mise en évidence et les parlements ont été invités à utiliser l'outil d'auto-évaluation sur les ODD élaboré par l'UIP et le PNUD pour donner une impulsion à la réalisation de ces objectifs.