Skip to main content
Communiqués de presse

Le multilatéralisme au cœur d'une Conférence des présidents de parlement organisée par l'UIP en ligne dans le contexte de la COVID-19

Speakers conference 2015

La première partie de la cinquième Conférence mondiale des présidents de parlement se tiendra en ligne les 19 et 20 août 2020. Organisé par l’UIP en partenariat avec le Parlement autrichien et l’Organisation des Nations Unies (ONU), cet événement réunira plus de 250 présidents de parlement, mais aussi de nombreux parlementaires, experts et représentants de l’ONU, pour appeler les parlementaires du monde entier à relever les défis sanitaires, climatiques et économiques auxquels sont confrontés la planète et ses habitants.

La Conférence devait initialement se dérouler en présentiel à Vienne, en Autriche, autour du thème général Les parlements mobilisés pour un multilatéralisme plus efficace qui apporte la paix et le développement durable aux peuples et à la planète. Mais en raison de la pandémie de COVID-19, cette rencontre a dû être ajournée à 2021. Les présidents de parlement se réuniront néanmoins cette année dans le cadre d’une session en ligne pour discuter des mesures prises par les parlements pour faire face à la pandémie, ainsi que d’autres thématiques telles que la gouvernance mondiale, l’urgence climatique et la mise en place d’économies inclusives.

"Nous affrontons aujourd’hui des défis sans précédent pour l’humanité. En tant que parlementaires, nous nous devons d’améliorer la vie sur cette planète, pour le bien des populations que nous représentons, en particulier des femmes et des jeunes", a déclaré la Présidente de l’UIP, Gabriela Cuevas. "Nous pouvons faire barrage aux changements climatiques, nous pouvons mettre en place des économies plus inclusives et plus vertes, nous pouvons défendre avec ferveur l’égalité des sexes, et nous pouvons prendre les mesures nécessaires pour surmonter résolument la COVID-19 tout en œuvrant pour les valeurs démocratiques et les droits de l’homme. Face à ces défis, nous devons aussi promouvoir le multilatéralisme et traduire les engagements internationaux en réalités nationales et locales. Je suis convaincue que 46 552 parlementaires peuvent, ensemble, réaliser les changements profonds et durables dont des millions de personnes dans le monde ont cruellement besoin."

"La pandémie de coronavirus est un test pour nos sociétés et nos démocraties parlementaires. Elle a contraint de nombreuses démocraties à prendre des décisions difficiles", relève le Président du Conseil national autrichien, Wolfgang Sobotka. "La pandémie actuelle nous a appris avant tout que les parlements doivent rester au cœur des efforts menés pour gérer la crise. En coopérant sous les auspices de l’UIP, ils contribuent au renforcement des valeurs démocratiques. La cinquième Conférence mondiale des présidents de parlement prendra une forme virtuelle cette année, mais les réunions en ligne ne pourront jamais remplacer les rencontres et les échanges physiques. Le Parlement autrichien se réjouit donc d’accueillir les présidents de parlement du monde entier en 2021 à Vienne."

La Conférence prévoit par ailleurs une réunion spéciale sur la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, qui se tiendra également en ligne la veille de la Journée internationale du souvenir, en hommage aux victimes du terrorisme (20 août).

Le treizième Sommet des présidentes de parlement précédera la cinquième Conférence mondiale des présidents de parlement et se tiendra ainsi les 17 et 18 août, également en ligne. Ce Sommet offre aux femmes aux postes décisionnels les plus élevés du parlement un lieu de discussion pour échanger idées et expériences.

À l’occasion de la treizième édition de ce Sommet, les présidentes de parlement examineront les actions nécessaires pour renforcer l’égalité des sexes, en s’appuyant sur le 25e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing. Cette édition sera plus particulièrement consacrée aux domaines prioritaires dans lesquels des mesures audacieuses devront être prises à la suite de la pandémie, notamment les changements climatiques, l’autonomisation économique des femmes et la lutte contre la violence faite aux femmes et aux filles.

La Conférence mondiale des présidents de parlement a lieu tous les cinq ans. Organisée en collaboration avec l’ONU, elle vise à renforcer la dimension parlementaire de la gouvernance mondiale.

La première Conférence mondiale des présidents de parlement s’est tenue en août 2000 au Siège de l’ONU à New York, quelques jours après le Sommet du Millénaire. Cet événement a abouti à la Déclaration intitulée La vision parlementaire de la coopération internationale à l’aube du troisième millénaire, dans laquelle les présidents de parlement se sont engagés à œuvrer de concert avec les Nations Unies pour répondre aux grands défis auxquels l’humanité est confrontée. Cette vision a ensuite trouvé écho dans la Déclaration du Millénaire des Nations Unies, dans laquelle les chefs d’État et de gouvernement ont décidé de renforcer davantage la coopération entre l’ONU et les parlements nationaux, représentés par leur organisation mondiale, l’UIP.

***

L’Union interparlementaire (UIP) est l’organisation mondiale des parlements. Lorsqu’elle a été fondée il y a plus de 130 ans pour encourager la coopération et le dialogue entre toutes les nations, c’était la première organisation politique multilatérale à voir le jour. Elle compte aujourd’hui 179 Parlements membres et 13 organismes parlementaires régionaux. Elle œuvre pour la démocratie et aide les parlements à se renforcer, se rajeunir, se rapprocher de la parité hommes-femmes et à représenter la population dans toute sa diversité. Elle défend aussi les droits de l’homme des parlementaires par le biais d’un comité de parlementaires issus de toutes les régions du monde et dévoués à cette cause. Deux fois par an, elle convoque plus de 1 500 délégués et parlementaires à une assemblée mondiale et apporte une dimension parlementaire à la gouvernance mondiale, et notamment aux travaux de l’ONU et à la mise en œuvre des objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Pour plus d'information, veuillez contacter Thomas Fitzsimons par courriel : press@ipu.org ou tf@ipu.org, ou par tél : +41 79 854 31 53.