Skip to main content

Le parlement du Myanmar met en place un intranet dans le cadre de sa stratégie de transformation numérique

L'intranet, entièrement conçu par une équipe d'informaticiens du parlement sur la base d'une plateforme locale Microsoft SharePoint version 2016, offre aux parlementaires et au personnel du parlement l'accès aux documents des sessions et des commissions, notamment les ordres du jour des réunions, les procès-verbaux, les projets de loi, les questions, les motions, les articles de recherche, etc. Avec le soutien technique du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Myanmar et de l'Union interparlementaire (UIP), le parlement a jeté les fondements d'une gestion moderne de l'information en prenant les dispositions suivantes :

  • la création d'une infrastructure informatique de base (2014-2015), notamment pour relier les chambres parlementaires et créer un centre de traitement des données
  • l'acquisition et la mise en œuvre de la plateforme SharePoint en 2016
  • la création (à partir de zéro) et la formation en 2017 d'une équipe de 12 développeurs internes chargés de la plateforme SharePoint (aussi connue sous le nom de Groupe de travail SharePoint) et le lancement en interne du tout premier projet intranet en 2018, sous la supervision du Comité de pilotage informatique, du PNUD et de l'UIP. Le Groupe de travail a alors créé la version 1 de l'intranet du parlement, qui comprenait des pages consacrées à plusieurs services, dont celui des conférences. Le personnel des différents services a ensuite été formé à la saisie et à la gestion des données.

Le Comité de pilotage informatique, composé des directeurs généraux adjoints et des responsables informatiques du parlement, a vu le jour en 2014. Chargé de la coordination technique (comme l'exigent les bonnes pratiques internationales), il a ouvert la voie à cette évolution. Depuis 2014, l'UIP met à disposition une équipe d'informaticiens spécialisés nationaux guidant et conseillant au quotidien le service informatique pour ce qui est de la mise en œuvre technique et du renforcement des capacités. Ce travail est complété par la visite régulière d'experts internationaux en informatique spécialisés dans divers domaines de l'e-parlement.

Suite à la démonstration et au test d'utilisation de la version 1 de l'intranet, réalisés en mars 2019 à la satisfaction d'un petit groupe de parlementaires travaillant dans les commissions, il a été décidé de mettre l'intranet à la disposition de tous les parlementaires et du personnel parlementaire à l'occasion d'un événement de lancement qui s'est déroulé le 8 mai. Lors de cet événement, M. U Htun Htun Hein, Vice-Président du Parlement, a souligné que cette innovation était "un système d'e-parlement qui permettra aux parlementaires d'accomplir plus facilement et rapidement leur mission". Assistaient également à ce lancement le Vice-Président du Parlement, des parlementaires, M. U Maung Win, Ministre adjoint de la planification et des finances, le Secrétaire du Comité de pilotage du e-gouvernement, M. U Tha Oo, Ministre adjoint des transports et de la communication, M. Joerg Stahlhut, Conseiller et Chef d'unité du PNUD, les Directeurs généraux des chambres parlementaires, le Secrétaire de la Commission sur l'e-gouvernement, le Directeur général des technologies de l'information et de la cybersécurité, les responsables en chef de l'information des ministères et leurs adjoints, les responsables des agences d'exécution, le personnel parlementaire et les associations partenaires du développement.

© Pyidaungsu Hluttaw

© Pyidaungsu Hluttaw

Suite à ce lancement, le parlement a commencé à former les membres des commissions parlementaires sur le terrain. À ce stade, 200 parlementaires ont été formés et d'autres suivront d'ici la fin de l'année. Les parlementaires peuvent désormais accéder à l'intranet sur leurs appareils mobiles personnels (sur place et lors de leurs déplacements dans leur circonscription), sur leur ordinateur portable professionnel (uniquement sur place) et sur les PC dédiés équipant les salles de lecture parlementaires.

Concernant l'avenir, tout particulièrement la prochaine session parlementaire, qui suivra les élections de novembre 2020, l'UIP a conseillé à l'administration parlementaire de réfléchir à des modèles susceptibles d'offrir à tous les nouveaux parlementaires un accès à l'intranet et aux services informatiques pertinents sur des tablettes, ce qui permettrait de réaliser des économies en réduisant la consommation de papier et les coûts d'impression et de distribution. Il est convenu que le principal objectif du prochain intranet sera d'être davantage centré sur les parlementaires. Le Parlement du Myanmar serait intéressé à bénéficier de l'expérience acquise par d'autres parlements ayant mis en place des systèmes similaires.

Personne à contacter :
U Aung Thu Min, Responsable en chef de l'information, Service informatique, Pyidaungsu Hluttaw
Courriel : aungthumin@pds.hluttaw.mm

U Wai Lin Aung, Directeur adjoint, Service informatique, Pyithu Hluttaw,
Courriel : wailinaung@pyithuhluttaw.gov.mm

U Kyaw Myo Khaing, Directeur adjoint, Service informatique, Amyotha Hluttaw,
Courriel : acio@amyotha.hluttaw.mm