Nationalité et apatridie

Nationalité et apatridie

On estime à 10 millions le nombre de personnes qui, de par le monde, ne sont ressortissantes d'aucun pays, autrement dit, qui sont apatrides. Chaque année, des dizaines de milliers d'enfants naissent sans nationalité. L'apatridie n'est pas seulement une question d'identité, mais aussi de protection et d'accès à l'éducation, à la santé, à l'emploi et à d'autres droits comme celui de participer à la vie politique. Les parlementaires peuvent aider à mettre fin à l'apatridie, d'une part, en adoptant la législation nécessaire et en veillant à sa mise en œuvre, dans le respect du droit international; et, d'autre part, en encourageant leur pays à adhérer aux deux conventions des Nations Unies sur l'apatridie. Œuvre commune de l'UIP et du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, le présent guide a pour objet d'aider les parlementaires et d'autres personnes à remédier à l'apatridie

Année de publication
2014
Format
A5

Téléchargez votre copie gratuite

Icône PDF Download in (2.54 Mo)
Anglais
Icône PDF Download in (2.54 Mo)
Français