L'UIP appelle à la retenue et au dialogue inclusif en RDC

L'UIP appelle à la retenue et au dialogue inclusif en RDC
Actualités en bref

image

Des jeunes manifestent devant un véhicule en flammes à Kinshasa, le 19 septembre 2016. ©AFP/Eduardo Soteras

L'Union interparlementaire (UIP) condamne la violence et les décès suite à des affrontements entre les manifestants et les forces de sécurité en République démocratique du Congo, le 19 septembre. L'UIP exhorte toutes les parties à éviter toute nouvelle violence et à engager des pourparlers pleinement inclusifs en vue d'aboutir à un processus électoral transparent et équitable, en conformité avec la Constitution du pays.

La police et les manifestants se sont affrontés après l'annonce de la Commission électorale selon laquelle les élections présidentielles et législatives prévues pour la fin de l'année seraient retardées.

L'UIP déplore les attaques qui ont eu lieu le 19 septembre contre les membres et les bureaux des différents partis politiques. Elle exprime également sa profonde préoccupation au sujet des blessures que le parlementaire de l'opposition, M. Fayulu, a subies au cours de ces événements.

L'UIP appelle les autorités à protéger les vies humaines, à respecter le droit des personnes à se réunir de manière pacifique, à mener des enquêtes approfondies sur les récentes violences, et à traduire les responsables en justice. Comme le souligne le Secrétaire général de l'UIP, Martin Chungong, "toutes les parties doivent permettre au Parlement et aux parlementaires d'exercer leurs mandats constitutionnels, librement et équitablement".