Les parlementaires serbes s'accordent sur les priorités pour la mise en œuvre des ODD

Les parlementaires serbes s'accordent sur les priorités pour la mise en œuvre des ODD
Actualités en bref

image

Les parlementaires serbes ont utilisé l'outil d'auto-évaluation produit par l'UIP et le PNUD afin d'évaluer leur capacité à contribuer efficacement à la mise en œuvre des ODD. © PNUD Serbie/ Rea Mucovic

Les parlementaires serbes ont utilisé l'outil d'auto-évaluation produit par l'UIP et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) afin d'évaluer leur capacité à contribuer efficacement à la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD). L'un des thèmes principaux de cet exercice était le contrôle parlementaire.

L'exercice d'auto-évaluation, qui a eu lieu les 3 et 4 novembre 2017, a réuni des membres du Groupe de réflexion parlementaire multipartite sur les ODD ainsi que des secrétaires de quatre commissions parlementaires. L'UIP et le PNUD ont apporté leur soutien à cet exercice, qui a eu lieu avant une audition publique intitulée Les ODD et le rôle du parlement le 8 novembre.

Les commissions parlementaires ont convenu d'intégrer la mise en œuvre des ODD dans leurs travaux de contrôle et se sont engagées à accorder une attention particulière aux travaux du Groupe de travail interministériel sur la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030. Dans ce cadre, une audition publique sur le projet d'examen national volontaire pour le Forum politique de haut niveau sur le développement durable de 2018 aura lieu à l'Assemblée nationale serbe.

Les parlementaires se sont engagés à soutenir les lois ayant un lien direct avec les ODD. Le Groupe de travail interministériel sera prié de fournir à l'Assemblée nationale une liste des projets de loi à venir, détaillant la manière dont ils appuient la mise en œuvre des ODD.

Les parlementaires ont déclaré qu'ils proposeront une modification du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale pour rendre obligatoires la prise en compte des ODD et le contrôle de leur mise en œuvre. Les parlementaires intensifieront également leurs activités de sensibilisation auprès des jeunes et des groupes marginalisés afin de mieux comprendre leurs besoins et les intégrer aux travaux sur les ODD.

Les conclusions de l'auto-évaluation seront présentées au Séminaire régional pour les Parlements d'Europe centrale et orientale et d'Asie centrale, organisé conjointement par l'Assemblée nationale serbe et l'UIP, en mai 2018. L'objectif est d'inciter d'autres parlements à faire une auto-évaluation afin de progresser dans la mise en œuvre des ODD.