Skip to main content
Communiqués de presse

Le processus de sélection est lancé pour le prix Future Policy Award

Climate protests

© Jeanne Menjoulet (CC BY 2.0)

Le World Future Council, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'Union interparlementaire (UIP) ont annoncé qu’ils lançaient le concours mondial, avec le soutien du Bureau de l'Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la jeunesse, de l'Organisation internationale du Travail (OIT) et de Youth Policy

A la veille du Forum de la jeunesse du Conseil économique et social des Nations Unies et de la 140ème Assemblée de l'UIP, le World Future Council, l'Union interparlementaire (UIP) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont lancé un concours mondial, avec le soutien du Bureau de l'Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la jeunesse, de l'Organisation internationale du Travail (OIT) et de Youth Policy Labs, pour trouver les meilleures politiques au monde qui visent à autonomiser les jeunes.

Chaque année, les politiques les plus visionnaires qui s'attaquent aux défis les plus pressants de l'humanité sont récompensées par le Future Policy Award (FPA), le seul prix international qui met en lumière les politiques soucieuses des générations d’aujourd’hui et de demain. Le World Future Council décerne ce prix chaque année depuis 2010, en partenariat avec des institutions des Nations Unies et l'UIP. Reconnaissant que l'autonomisation des jeunes est un élément clé pour réaliser le Programme 2030 et relever les grands défis liés au développement durable et à la justice, le prix Future Policy Award 2019 braquera les projecteurs sur les politiques qui valorisent les jeunes grâce à des emplois décents et durables, et leur permettent de participer à la vie civique et politique au bénéfice du développement durable et de la paix.

L'autonomisation des jeunes : la clé d'un avenir plus équitable, plus juste et plus durable

Aujourd’hui, il y a 1,8 milliard de jeunes sur Terre – le plus grand nombre de jeunes que le monde n’ait jamais connu. La majorité vivent dans des pays dits en développement. Ils sont presque trois fois plus susceptibles d’être au chômage que les adultes. Pourtant, les jeunes incarnent le potentiel des sociétés et jouent un rôle crucial en tant qu’architectes du futur de leurs familles, communautés et pays. Les jeunes sont en première ligne des changements socio-politiques, et ont le pouvoir de renouveler les cultures tout en maintenant d’importantes traditions. Face aux multiples défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés – changements climatiques, systèmes alimentaires non viables, perte dramatique de la biodiversité, appauvrissement des ressources en eau potable, inégalités grandissantes, conflits, etc. –, il est absolument indispensable de mettre en avant et soutenir l’autonomisation des jeunes à l’aide de lois et de politiques inclusives, efficaces, encourageantes et novatrices, qui fassent la promotion de leurs droits et favorisent les actions communes. Il est également vital que la jeunesse ait son mot à dire et participe effectivement à l’élaboration, l’exécution, le contrôle et l’évaluation de ces lois et politiques, par exemple par l’intermédiaire des parlements, des organisations de la société civile et d’autres moyens formels et informels.

Ce prix récompensera des politiques ayant fait leurs preuves qui encouragent et renforcent efficacement les mesures locales, nationales et internationales qui valorisent les jeunes. Nous recherchons des politiques qui favorisent l'autonomisation économique des jeunes femmes et des jeunes hommes grâce à des emplois décents et durables, par exemple, dans le cadre de programmes pour le développement des compétences des jeunes qui permettront à la jeunesse de bâtir l'économie verte dont nous avons besoin. Le prix couvre également les entreprises dirigées par des jeunes et les programmes ciblant des groupes particulièrement vulnérables tels que les femmes. Nous recherchons également des cadres politiques et législatifs stimulants qui permettent aux jeunes de participer davantage à la vie civique et politique. Il s'agirait, par exemple, de politiques qui encouragent la représentation des jeunes en politique et dans les processus décisionnels, et qui facilitent la prise en compte des points de vue des jeunes à tous les niveaux de la gouvernance.

Les représentants d'organisations internationales, d'universités, d'organisations non gouvernementales, de parlements, d'organismes gouvernementaux et autres ont jusqu'au 26 avril pour présenter des politiques exemplaires au moyen du formulaire en ligne (disponible en anglais, à l'adresse http://bit.do/eNoZb) ou en version Word (disponible sur demande, en anglais, français et espagnol, à l’adresse fpa@worldfuturecouncil.org). Les lauréats seront sélectionnés par un jury d'experts de haut niveau et annoncés en octobre 2019 lors d'une cérémonie à Belgrade (Serbie) pendant la 141ème Assemblée de l'UIP. Pour plus d'informations, veuillez consulter la page : https://www.worldfuturecouncil.org/p/2019-empowering-youth/.

Les jeunes en point de mire

Achim Steiner, Administrateur du PNUD et Vice-Président du Groupe des Nations Unies pour le développement durable, a relevé : "Les jeunes sont de puissants agents du changement. Ils mènent aujourd’hui d’importants débats et actions sur des questions essentielles comme les changements climatiques, la consolidation de la paix et l’entrepreneuriat social. En reconnaissance de ce rôle, le PNUD soutient dans le monde entier des initiatives qui saluent, promeuvent et soutiennent le leadership des jeunes en élargissant l’espace civique qui leur est réservé et en encourageant l’innovation menée par la jeunesse."

"Alors que la planète n’a jamais compté autant de jeunes, les jeunes de moins de 30 ans représentent seulement 2,2 pour cent des parlementaires du monde. Mais cela n’est que la pointe de l’iceberg du problème de la faible représentation des jeunes en politique. La représentation est source de force. Les lois et politiques qui autonomisent les jeunes et qui encouragent leur participation au processus décisionnel produisent des résultats meilleurs pour toutes les générations, actuelles et futures. Le Future Policy Award est une bonne occasion de faire connaître et de mettre à l’honneur des lois et des politiques qui ont fait leurs preuves. Je compte sur vous pour mettre en avant vos expériences non seulement en vue de remporter le prix, mais aussi pour guider l’action des autres dans ce domaine, dans le monde entier", a souligné Martin Chungong, Secrétaire général de l’UIP.  

"Cette année, le Future Policy Award mettra en avant des solutions éprouvées qui ont fait de l’autonomisation des jeunes une réalité. Le World Future Council est résolu à travailler avec ses partenaires pour définir et diffuser les meilleures politiques, qui stimuleront des emplois décents et durables ainsi que la participation à la vie civique et politique au bénéfice du développement durable et de la paix. Il est essentiel que nous nous inspirions des politiques qui ont déjà produit des résultats", a déclaré Alexandra Wandel, directrice exécutive du World Future Council.

"La jeunesse n’a jamais été aussi nombreuse : on compte aujourd’hui 1,8 milliard de jeunes dans le monde. La plupart d’entre eux vivent dans des pays en développement, où ils représentent généralement une part majeure de la population. Cette circonstance justifie à elle seule l’importance majeure de politiques en faveur de la jeunesse efficaces pour promouvoir une participation utile des jeunes à la vie politique et civique, leur autonomisation économique et leur accès à des emplois décents et verts", a relevé Mme Jayathma Wickramanayake, Envoyée spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la jeunesse.

Les lauréats du Future Policy Award 2019 seront désignés lors d’une cérémonie de haut niveau qui sera organisée en octobre 2019 dans le cadre de la 141ème Assemblée de l’UIP à Belgrade (Serbie), avec le soutien du Bureau de l’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la jeunesse, de l’OIT, de la Fondation Michael Otto, de la Fondation Jua et de Youth Policy Labs. La cérémonie de remise du prix réunit généralement plus de 200 responsables politiques, notamment des chefs d’Etat, des ministres, des représentants permanents, des parlementaires, des jeunes, ainsi que des chefs d’organisations internationales et d’organisations de la société civile influentes de par le monde.

PARTENAIRES

World Future Council

Le World Future Council place les intérêts des générations futures au centre du droit et de l'élaboration des politiques. Il est composé de 50 éminents militants du changement issus de gouvernements, de parlements, des arts, de la société civile, des universités et des entreprises. Ensemble, ils s’expriment pour défendre les droits des générations futures. Le World Future Council aborde les défis de notre avenir commun. Il recense et fait connaître des solutions législatives et politiques efficaces. www.worldfuturecouncil.org

Union interparlementaire (UIP)

L’Union interparlementaire (UIP), est l’organisation mondiale des parlements. Créée en 1889 en tant que première organisation politique multilatérale, elle encourage la coopération et le dialogue entre les nations. Aujourd’hui, l’UIP compte 178 Parlements membres et 12 Membres associés. Elle autonomise les jeunes en aidant les parlements à leur donner un meilleur accès aux processus décisionnels politiques et à intégrer la perspective des jeunes dans la législation et les politiques. Elle renforce les capacités des jeunes parlementaires et leur offre des plateformes pour qu'ils puissent coordonner des mesures aux niveaux mondial, régional et national. L'UIP surveille également la représentation des jeunes dans les parlements et publie des orientations politiques et législatives pour l’accroître. https://www.ipu.org/

Programme des Nations unies pour le développement (PNUD)

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) travaille en partenariat avec des personnes à tous les niveaux de la société pour contribuer à bâtir des nations aptes à faire face aux crises et à guider et soutenir une croissance propre à améliorer la qualité de vie de chacun. Présent dans près de 170 pays et territoires, le PNUD offre une perspective mondiale et locale pour contribuer à l’autonomisation des individus et à l’édification de nations résilientes. Il reconnaît, appuie et promeut le rôle des jeunes femmes et hommes en tant que vecteurs de changement. Il a mis en œuvre son programme global pour la jeunesse pour la première fois en 2016. https://www.undp.org

SOUTIENS

Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la jeunesse

L’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la jeunesse a pour mission de défendre les besoins et les droits des jeunes à travers le monde et de rapprocher les Nations Unies de la jeunesse. Le Bureau de l’Envoyé spécial fait partie du Secrétariat de l’ONU et appuie les partenariats multipartites liés au plan d’action des Nations Unies pour les jeunes et aux initiatives de jeunes bénévoles. Le Bureau favorise également l’autonomisation et le leadership des jeunes aux niveaux national, régional et mondial, notamment en examinant et en encourageant les mécanismes qui permettent aux jeunes de participer aux travaux de l’ONU et aux processus politiques et économiques, l’accent étant mis sur les jeunes les plus marginalisés et les plus vulnérables. L’Envoyé spécial de l’ONU pour la jeunesse s’emploie à mettre en œuvre "Jeunesse 2030", la Stratégie des Nations Unies pour la jeunesse. https://www.un.org/youthenvoy/

Organisation internationale du Travail (OIT)

L’Organisation internationale du Travail (OIT) est l’institution des Nations Unies dédiée au monde du travail. Elle élabore des normes internationales du travail, promeut les droits au travail et soutient des emplois décents, l’amélioration de la protection sociale et le renforcement du dialogue sur les questions liées au travail. L’OIT a été créée en 1919, au lendemain d’une guerre destructrice, pour défendre une vision selon laquelle une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale. Unique agence tripartite de l'ONU, l'OIT réunit des gouvernements, des employeurs et des travailleurs de 187 Etats Membres pour établir des normes internationales, élaborer des politiques et concevoir des programmes visant à promouvoir le travail décent pour tous les hommes et femmes dans le monde. www.ilo.org

Youth Policy Labs

Hébergé par l’ONG Demokratie & Dialog e.V. basée à Berlin, Youth Policy Labs est le principal groupe de réflexion mondial spécialisé dans la jeunesse. Il agit au croisement de la recherche et du journalisme en produisant des connaissances de qualité et solidement documentées afin d'améliorer les politiques publiques relatives à la jeunesse. Il soutient la mise au point de politiques pour la jeunesse, encourage les jeunes chercheurs, facilite le débat international sur les politiques en faveur des jeunes et plaide pour une plus grande cohérence entre les Nations Unies et les organismes donateurs pour tout ce qui a trait aux droits, politiques et programmes en faveur des jeunes. Il est composé de spécialistes des politiques sur la jeunesse, de jeunes chercheurs et de jeunes journalistes. Ses documents sont publiés par Youth Policy Press, une maison d’édition spécialisée dans les questions relatives à la jeunesse. http://www.youthpolicy.org/

Nous remercions en particulier la Fondation Michael Otto et la Fondation Jua.

CONTACTS MEDIA

World Future Council
Samia Kassid, cheffe de projet principale, Droits des enfants et des jeunes
Téléphone : +49 (0)40 307 09 14 18
samia.kassid@worldfuturecouncil.org; media@worldfuturecouncil.org

Union interparlementaire (UIP)
Thomas Fitzsimons, Directeur de la Communication
Téléphone : +41 (0)79 854 31 53
tf@ipu.org

Programme des Nations unies pour le développement (PNUD)
Sangita Khadka
Téléphone : +1 212 906 5043
Sangita.khadka@undp.org