Skip to main content
Communiqués de presse

Les Future Policy Awards 2019 récompensent huit politiques exemplaires en faveur de l’autonomisation des jeunes

Youth at the IPU

Les Future Policy Awards 2019 ont récompensé huit lois et politiques exemplaires et efficaces visant l’autonomisation des jeunes. Sélectionnés parmi 67 politiques nominées en provenance de 36 pays, les lauréats 2019 des "oscars des meilleures politiques" sont originaires du Rwanda, d’Estonie, d’Ecosse (Royaume-Uni), du Népal, d’Afrique du Sud, du Conseil de l’Europe, de Los Angeles (Etats-Unis) et du Sénégal.

Le 16 octobre, lors de la 141e Assemblée de l’UIP à Belgrade (Serbie), une cérémonie en l’honneur des lauréats sera organisée conjointement par l’UIP, le World Future Council et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Les parlementaires rendront hommage au caractère exceptionnel de ces politiques et aux avancées qu’elles ont permis s’agissant de promouvoir l’accès des jeunes à des emplois décents, notamment les emplois verts, et de renforcer leur participation civique et politique au développement durable et à la paix.

« Autonomiser les jeunes permettra de relever les multiples défis mondiaux – la crise climatique, le chômage et les conflits – qui menacent notre avenir. Les Future Policy Awards de cette année récompensent les politiques exceptionnelles adoptées par des dirigeants qui ont décidé d’agir et de ne plus accepter le chômage généralisé des jeunes ou l’absence de jeunes dans la vie politique. Les lauréats des Future Policy Awards 2019 apportent la preuve qu’un tel projet est possible et montrent la voie à suivre. Les responsables politiques du monde entier devraient s’inspirer de ces exemples et prendre des mesures analogues », a déclaré Alexandra Wandel, Directrice du World Future Council.

« Les Future Policy Awards récompensent les initiatives novatrices qui permettent de changer la donne sur des questions essentielles comme le chômage des jeunes et de libérer les nombreux talents des jeunes », a déclaré Achim Steiner, Administrateur du PNUD et Vice-Président du Groupe des Nations Unies pour le développement durable. « Mettre en lumière ces initiatives exceptionnelles en faveur des jeunes peut permettre qu’elles soient transposées dans d’autres contextes nationaux et ainsi favoriser le développement durable », a-t-il ajouté.

« La moitié de la population mondiale a moins de trente ans, mais seuls 2 pour cent des parlementaires font partie de ce groupe d’âge. L’un des principaux objectifs de l’UIP est d’autonomiser les jeunes en faisant en sorte qu’ils soient plus nombreux au parlement pour ainsi renforcer l’institution et la rendre plus représentative et tournée vers l’avenir. Les lois et politiques lauréates de cette année montrent qu’il existe à travers le monde de nombreuses initiatives intéressantes qui peuvent être reprises dans d’autres pays pour mettre à profit le potentiel des jeunes », a souligné, pour sa part, Martin Chungong, Secrétaire général de l’UIP.

Parmi les orateurs et les personnalités qui remettront les prix figurent Gabriela Cuevas Barron, Présidente de l’UIP ; Melvin Bouva, Président du Forum des jeunes parlementaires de l’UIP et Vice-Président du Parlement du Suriname ; Martin Chungong, Secrétaire général de l’UIP ; Vladimir Marinkovic, Vice-Président de l’Assemblée nationale de Serbie ; Charles Chauvel, Responsable du département Institutions et processus inclusifs au PNUD ; et Alexandra Wandel, Directrice du World Future Council. Kehkashan Basu, Ambassadrice Jeunesse du World Future Council, honorera l’occasion en tant que maîtresse de cérémonie.

Depuis leur création, les Future Policy Awards ont récompensé 51 politiques – en provenance de 37 pays – portant sur les problèmes mondiaux les plus pressants. Certaines visent à préserver la biodiversité, les forêts, les océans ou la sécurité alimentaire, tandis que d’autres portent sur le désarmement, les droits de l’enfant, la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles, la lutte contre la désertification ou le développement de l’agroécologie. Les lauréats 2019 font progresser l'autonomisation économique des jeunes grâce à la création d'emplois décents et durables, et favorisent l'engagement civique et la participation politique des jeunes en faveur du développement durable et de la paix.

L’édition de cette année est organisée par l’UIP, le World Future Council et le PNUD, avec le soutien du Bureau de l’Envoyé du Secrétaire général de l’ONU pour la jeunesse, de l’Organisation internationale du Travail (OIT) et de Youth Policy Labs. Elle a été rendue possible grâce au généreux soutien de la Fondation Michael Otto et de la Fondation Jua.

À propos des Future Policy Awards

Chaque année, les politiques les plus efficaces destinées à résoudre les problèmes les plus pressants de l’humanité sont récompensées par les Future Policy Awards, seul prix mondial qui rend hommage aux politiques en faveur des générations présentes et futures. L’objectif de ce prix est de faire connaître à travers le monde les politiques exemplaires et de dynamiser l’action politique. Le World Future Council décerne ce prix annuel depuis 2010, en partenariat avec les institutions des Nations Unies et l’UIP.

Lauréats des Future Policy Awards 2019

Le jury a sélectionné un lauréat or, argent et bronze pour chacune des deux catégories de 2019, à savoir "Emplois décents et durables pour l’autonomisation économique des jeunes" et "Engagement civique et participation politique des jeunes en faveur du développement durable et de la paix".

Lauréats or :

  • Catégorie "Emplois décents et durables pour l’autonomisation économique des jeunes" : Initiative YouthConnekt (2012) au Rwanda. Il s’agit d’un programme multidimensionnel et novateur qui autonomise les jeunes, les rapproche du secteur privé et des emplois publics, les informe sur les possibilités d’entreprendre et renforce leur leadership et leur engagement civique. Depuis 2012, quelque 600 000 jeunes participent chaque année aux activités organisées dans le cadre du mois YouthConnekt, et des milliers d’emplois ont été créés. Douze pays africains ont déjà adopté le modèle YouthConnekt. Depuis 2017, les sommets YouthConnekt Afrique visent à transformer le continent avec le concours de jeunes acteurs puissants en créant 10 millions d’emplois pour les jeunes dans des environnements de travail durables et en réduisant les inégalités entre les sexes.
  • Catégorie "Engagement civique et participation politique des jeunes en faveur du développement durable et de la paix" : Programme de développement en faveur de la jeunesse pour la période 2014-2020 (Estonie). Il s’agit d’une politique globale qui vise à soutenir les jeunes et le secteur de la jeunesse, l’idée étant d’offrir à chaque jeune de vastes possibilités de s’épanouir et de se réaliser. C’est l’une des premières politiques sur la jeunesse au monde à respecter pleinement les Principes de Bakou relatifs aux politiques destinées aux jeunes. Le programme soutient largement les travailleurs qui interviennent auprès des jeunes : 20 pour cent de ces travailleurs participent par exemple chaque année à des programmes de formation. En conséquence, plus de 50 pour cent des jeunes Estoniens participent tous les ans depuis 2014 à des activités liées à l’action en faveur de la jeunesse.

Lauréats argent :

  • Catégorie "Emplois décents et durables pour l’autonomisation économique des jeunes" : Stratégie "Formation des jeunes actifs" (2014-2021) en Écosse (Royaume-Uni). Il s’agit de la stratégie mise en place par le Gouvernement écossais pour lutter contre le chômage des jeunes et améliorer leur niveau de qualification. Elle rassemble toutes les parties prenantes et est conforme aux objectifs ambitieux fixés au niveau national pour réaliser le Programme 2030 et transformer l’Écosse en verdissant son économie et en bâtissant une société plus juste. Le principal objectif de la Stratégie – réduire le chômage des jeunes de 40 pour cent d’ici 2021 – a été atteint quatre ans avant l’échéance.
  • Catégorie "Engagement civique et participation politique des jeunes en faveur du développement durable et de la paix" : Constitution népalaise (2015). La nouvelle Loi fondamentale du Népal constitue une avancée majeure dans la transition pacifique du pays vers la démocratie. Elle contient plusieurs dispositions sur les droits des jeunes en matière de participation et d’autonomisation ainsi que sur la protection contre les discriminations. Le texte consacre également le droit à un environnement sain. Depuis sa promulgation, plusieurs institutions et politiques en faveur des jeunes ont été mises en place, par exemple l’approbation de la Politique nationale sur la jeunesse (2015) et la création du Conseil national de la jeunesse.

Lauréats bronze :

  • Catégorie "Emplois décents et durables pour l’autonomisation économique des jeunes" : Programme élargi de travaux publics (Afrique du Sud). Ce programme a généré plus de 8 millions d’emplois temporaires, dont 46 pour cent ont bénéficié aux jeunes.
  • Catégorie "Engagement civique et participation politique des jeunes en faveur du développement durable et de la paix" : Système de cogestion du secteur jeunesse du Conseil de l’Europe. C’est l’un des rares exemples au monde de prise de décision partagée entre les gouvernements et les jeunes, où le pouvoir est partagé à parts égales.

Lauréats des Future Policy Vision Awards 2019

  • Programme d’appui à la création d’opportunités d’emplois verts (2015-2020) au Sénégal. Ce programme constitue le cadre de référence du pays pour la mise en place d’une économie verte. Il a permis de lancer de nombreux projets d’emplois verts qui ont créé 2 000 emplois essentiellement pour et avec les jeunes et les femmes.
  • New Deal écologique de Los Angeles (2019). Ce programme vise à guider la transition de la ville vers une économie équitable et abondante entièrement alimentée par des énergies renouvelables à l’horizon 2045. Le programme sert de modèle à d’autres villes, son prédécesseur, le Sustainable City pLAn (2015-2019), ayant atteint dans les temps 90 pour cent de ses objectifs à court terme.

Pour plus ample information sur les lauréats de cette année, consulter la page www.worldfuturecouncil.org/p/2019-empowering-youth/(en anglais).

Cérémonie des Future Policy Awards

La cérémonie en l’honneur des lauréats 2019 se tiendra le 16 octobre 2019, de 15 heures à 16 h 15 (heure d’Europe centrale), lors de la 141e Assemblée de l’UIP à Belgrade (Serbie).

À propos des organisateurs

Partenaires

World Future Council

Le World Future Council place les intérêts des générations futures au centre du droit et de l’élaboration des politiques. Il est composé de 50 éminents militants du changement issus de gouvernements, de parlements, des arts, de la société civile, du monde universitaire et du monde de l’entreprise. Ensemble, ils s’expriment pour défendre les droits des générations futures. Le World Future Council aborde les défis de notre avenir commun. Il recense et fait connaître des solutions législatives et politiques efficaces. www.worldfuturecouncil.org

Union interparlementaire (UIP)

L’UIP est l’organisation mondiale des parlements. Créée en 1889 en tant que première organisation politique multilatérale, elle encourage la coopération et le dialogue entre les nations. Aujourd’hui, l’UIP compte 179 Parlements membres et 12 Membres associés. Elle autonomise les jeunes en aidant les parlements à leur donner un meilleur accès aux processus décisionnels politiques et à intégrer la perspective des jeunes dans la législation et les politiques. Elle renforce les capacités des jeunes parlementaires et leur offre des plateformes pour qu’ils puissent coordonner des mesures aux niveaux mondial, régional et national. L’UIP surveille également la représentation des jeunes dans les parlements et publie des orientations politiques et législatives pour accroître leur rôle.

Programme des Nations unies pour le développement (PNUD)

Le PNUD travaille en partenariat avec des personnes à tous les niveaux de la société pour contribuer à bâtir des nations aptes à faire face aux crises et à guider et soutenir une croissance propre à améliorer la qualité de vie de chacun. Présent dans près de 170 pays et territoires, le PNUD offre une perspective mondiale et locale pour contribuer à l’autonomisation des individus et à l’édification de nations résilientes. Il reconnaît, appuie et promeut le rôle des jeunes femmes et hommes en tant que vecteurs de changement. Il a mis en œuvre son programme global pour la jeunesse pour la première fois en 2016. www.undp.org

Soutiens

Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la jeunesse

L’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la jeunesse a pour mission de défendre les besoins et les droits des jeunes à travers le monde et de rapprocher les Nations Unies de la jeunesse. Le Bureau de l’Envoyé spécial fait partie du Secrétariat des Nations Unies. Il est chargé par le Secrétaire général de diriger l’élaboration et la mise en œuvre de "Jeunesse 2030", la stratégie des Nations Unies pour la jeunesse, en collaboration avec le système des Nations Unies et les jeunes eux-mêmes. La stratégie "Jeunesse 2030" a été lancée par le Secrétaire général en septembre 2018 dans le but d’intensifier les actions nationales, régionales et mondiales afin de répondre aux besoins des jeunes, leur permettre d’exercer leurs droits et tirer parti de leurs atouts en tant qu’agents du changement. Le Bureau favorise également l’autonomisation et le leadership des jeunes aux niveaux national, régional et mondial, notamment en examinant et en soutenant les mécanismes qui permettent aux jeunes de participer aux travaux de l’ONU et aux processus politiques et économiques, l’accent étant mis sur les jeunes les plus marginalisés et les plus vulnérables. www.un.org/youthenvoy

Organisation internationale du Travail (OIT)

L’OIT est l’agence des Nations Unies pour le monde du travail. Elle établit des normes internationales du travail, promeut les droits au travail et favorise la création d’emplois décents, l’amélioration de la protection sociale et le renforcement du dialogue sur les questions liées au travail. L’OIT a été créée en 1919, au lendemain d’une guerre destructrice, pour défendre l’idée selon laquelle une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale. Unique agence tripartite de l’ONU, l’OIT réunit des représentants des gouvernements, employeurs et travailleurs de 187 États Membres pour établir des normes internationales, élaborer des politiques et concevoir des programmes visant à promouvoir le travail décent pour tous les hommes et femmes dans le monde. www.ilo.org

Youth Policy Labs

Hébergé par l’ONG berlinoise Demokratie & Dialog e.V, Youth Policy Labs est le principal groupe de réflexion mondial spécialisé dans la jeunesse. Il agit au croisement de la recherche et du journalisme en produisant des connaissances de qualité et solidement documentées afin d’améliorer les politiques publiques relatives à la jeunesse. Il soutient la mise au point de politiques pour la jeunesse, encourage les jeunes chercheurs, facilite le débat international sur les politiques en faveur des jeunes et plaide pour une plus grande cohérence entre les Nations Unies et les organismes donateurs pour tout ce qui a trait aux droits, politiques et programmes en faveur des jeunes. L’équipe de Youth Policy Labs est composée de spécialistes des politiques sur la jeunesse, de jeunes chercheurs et de jeunes journalistes. Ses documents sont publiés par Youth Policy Press, une maison d’édition spécialisée dans les questions relatives à la jeunesse. www.youthpolicy.org

Nous remercions en particulier la Fondation Michael Otto et la Fondation Jua.

Contacts médias

World Future Council
Samia Kassid, Responsable principale de projet, Droits de l’enfant
Tél. : +49 (0)40 307 09 14 18
samia.kassid@worldfuturecouncil.org ; media@worldfuturecouncil.org

UIP
Thomas Fitzsimons, Directeur de la communication
Tél. : +41 (0)79 854 31 53
tf@ipu.org

PNUD
Sangita Khadka, Spécialiste en communication - Bureau de l’appui aux politiques et aux programmes
Tél. : +1 212 906 5043
Sangita.khadka@undp.org